Paroles de Tox - collectif - Futuropolis

23 décembre 2006 0 commentaire
  • Depuis sa création BD Boum, le festival de Blois propose une vision originale de faits de société à travers la publication de recueils de bandes dessinées. Après "Paroles de sourds" ou "Paroles de taulards" (chez Delcourt), ou encore "Jeunes, des nouvelles de la cité" (Comédie illustrée), l'édition 2006 s'intéresse aux témoignages de toxicomanes. Un recueil pour prévenir, informer sans concession..

Nous vous avons déjà parlé du fameux BD Boum de Blois dont la volonté pédagogique continue d’être revendiquée et affirmée par ses organisateurs. Depuis les origines du festival. celle-ci se traduit non seulement par des actions significatives auprès des scolaires ou de publics ciblés (intervention en maison d’arrêt ou auprès de handicapés etc…) mais aussi, depuis 1998, par des publications originales en association avec des éditeurs. C’est aussi une façon pour les créateurs du rendez-vous de novembre d’utiliser la BD comme outil d’information et d’insertion en présentant des ouvrages sur des thèmes de société qui donnent la parole aux exclus.

Cette année Paroles de Tox propose une série de courts récits consacrés aux addictions de toute nature. L’ouvrage, édité par Futuropolis, regroupe en une centaine de pages, souvent en noir et blanc" (la formule ne se limitant pas hélas à des choix esthétiques !). Pas moins de seize contributions d’auteurs de talent figurent dans ce livre parmi lesquels on retrouve Etienne Davodeau (dont nous avons signalé déjà le dernier ouvrage paru Un homme est mort) mais aussi Perrissin, Prudhomme, ou Bourgeon etc…L’ensemble a été coordonné et scénarisé par Philippe Thirault.

Loin d’une approche misérabiliste ou d’un discours moralisateur simpliste, le sujet est traité sans complaisance avec la sobriété d’un graphisme simple et direct aussi lisible et brutal que le propos. Histoires de vie qui basculent, fragments de destins solitaires ancrés dans un quotidien sordide et dérisoire, difficultés d’en sortir, cures et replongées rien ne nous est dissimulé. Les graphismes sobres d’un Peyraud ou d’un Christopher se télescopent aux lumières torturées de Freddy Martin ou de Le Roux pour illustrer les récits de souffrance et de mort de Rodolphe, Pascal ou Willy, sombres héros de biographies anonymes et dérisoires. Les témoignages mis en images par les auteurs de Paroles de Tox frappent par leur justesse et leur refus d’apporter un quelconque jugement. Ils permettent aussi à travers certains récits de bousculer peut-être aussi quelques idées reçues.

Présenté pendant le dernier festival, Paroles de Tox avait permis d’ouvrir des débats à l’attention des collégiens et des lycéens entre des juristes, des médecins, des psychologue et d’anciens toxicomanes. Aujourd’hui la publication cet album constitue un moyen supplémentaire pour prolonger la réflexion et enrichit fort avantageusement la collection "Paroles de.." produite par l’équipe de BD Boum.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Paroles de Tox, 12 témoignages-16 auteurs de bande dessinée, collectif Futuropolis 16 €

Pour commander l’ouvrage en ligne.

  Un commentaire ?