The Witcher : La Malédiction des corbeaux - Par Paul Tobin & Piotr Kowalski - Urban Comics

27 novembre 2017 0 commentaire
  • Issu du jeu vidéo et d'une trilogie de romans, "The Witcher" offre un rythme soutenu et une dynamique plaisante, en dépit d'une qualité graphique décevante.

Inspiré d’un jeu vidéo, lui-même né, suite à une trilogie de romans éponymes de l’écrivain polonais Andrzej Sapkowski (Le Sorceleur, Ed. Pocket 2005 en français), The Witcher est indubitablement dédié aux connaisseurs. L’histoire prend forme après que père et fille se soient retrouvés et partent en quête de missions en échange de quelques écus d’or sonnants et trébuchants contre des monstres plus effrayants les uns que les autres, dans des régions lointaines. Rien de nouveau sous le soleil des amateurs de la saga, jusqu’à ce que le duo de chasseurs de monstres rencontre Jayne, jeune femme aux prises avec un ogre dans les bois.

Grâce à cette rencontre, quelques bribes du passé nous sont narrées pour le plaisir des connaisseurs et celui de la découverte des autres. Leur mission les amène à débusquer et à tuer une strige (créature féminine, vaguement apparentée aux loups-garous, mais indéniablement plus coriace et affamée de chair humaine).

Si cette aventure est plaisante, la qualité graphique, en revanche, s’avère décevant par rapport aux précédentes réalisations de ce dessinateur. Les quelques pages d’illustrations dans chaque chapitre ou la création réussie pour le coup des créatures maléfiques pour lesquelles l’artiste ne s’en sort pas trop mal sont les maigres éléments satisfaisants. Pour le reste, ceux qui ont apprécié les autres titres de Piotr Kowalski ne peuvent qu’être déçus. La finesse et la profondeur de champ présentes dans sa série Badlands sont ici totalement absentes. Dommage.

The Witcher : La Malédiction des corbeaux - Par Paul Tobin & Piotr Kowalski - Urban Comics

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

The Witcher : La Malédiction des corbeaux. Scénaristes : Paul Tobin & Collectif. Dessinateur : Piotr Kowalski. Éditeur : Urban Comics. Adaptation de Andrzej Sapkowski. 128 pages. Sortie : le 3 novembre 2017. Prix : 15 euros.

- Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

- Lire la chronique Badlands T1
- Lire la chronique Badlands T2
- Lire la chronique Dracula l’immortel T. 2 : - Kowalski & Dufranne, d’après Dacre Stoker et Ian Holt - Michel Lafon/Casterman

  Un commentaire ?