Un hôtel 100 % BD à Genève

7 février 2018 3 commentaires
  • Quand certains palaces misent sur l’art contemporain pour attirer une clientèle huppée, dans la ville de Zep et Töpffer on inaugure un Ibis décoré par les auteurs du cru. Une bonne raison pour faire un détour par la Suisse.

L’initiative n’est pas foncièrement nouvelle. Dans les années 1980, l’Hôtel Sirius en Belgique, près de la Gare du Nord, avait décoré ses chambres d’originaux de bande dessinée. Toujours en Belgique, à Gand, des entrepreneurs ont investi 2,3 millions d’euros dans un hôtel de 41 chambres associé à un musée privé de la bande dessinée qui devrait voir prochainement le jour. Mais jamais, jusqu’à présent, un hôtel n’avait été thématisé en bandes dessinées par les artistes eux-mêmes. C’est donc une première.

La salle de restaurant où bientôt les clients prendront leur petit déjeuner est cernée d’une large baie vitrée. Celle-ci offre le panorama d’une place aux arbres imposants dénudés pour l’hiver. « Ce sont ces platanes qui m’ont inspiré pour les décors de Titeuf, montre Zep. Quant à son école, elle est un peu plus loin…. » Eh oui, Titeuf est né ici à Carouge, faubourg festif de l’agglomération genevoise. Dans les années 1990, le jeune dessinateur y occupait un atelier dont les fenêtres donnaient sur une cour d’école. C’est en entendant les gamins jouer qu’il a imaginé quelques gags sur le monde de l’enfance. On connaît la suite...

L’histoire entre Carouge et le Neuvième art trouve un autre écho aujourd’hui avec cet hôtel 100 % BD. À quelques encablures de la ville où Rodolphe Töpffer a inventé, selon certains, la bande dessinée européenne, c’est tout un symbole.

Un hôtel 100 % BD à Genève
La case Titeuf ...
©L Melikian

Le visiteur du lieu est d’abord accueilli par une fresque toute en ligne claire, œuvre d’Exem. Les personnages composant un panthéon de la BD suisse, Jonathan de Cosey, Nelson de Bertschy, le Scorpion de Marini,… sans oublier Titeuf et Monsieur Joli-bois de Töpffer surfent sur des oreillers. Une touche de couleur pour un bâtiment d’apparence sobre. I

ci plus de réception, les clients de l’hôtel rencontreront le personnel dans un hall avec fonction de bar et d’accueil, l’ameublement répond aux canons du minimalisme pour mieux mettre en valeur une demi-douzaine de panneaux grand format peints avec humour par Pierre Wazem en hommage à Töpffer. C’est tout juste si l’on remarque deux vitrines où sont présentées des éditions originales de ces premiers livres de bandes dessinées en français et en allemand.

Deboutr, Philippe Duvanel, Directeur artistique, Peggy Adam, Pierre Wazem, Frederik Peeters, Albertine, Zep, Philippe Alanou, Directeur d’Accor Suisse
Assis, Alex Baladi, Eric Buch, Tom Tirabosco, Arthur Anthamatten, Administrateur de l’hôtel, et Exem
©L Melikian

« Nous avons voulu faire un mixte entre un musée et un hôtel dans une ambiance plus intime qu’un festival. Le résultat est chic ludique et graphique  », explique Arthur Anthamatten, Administrateur de l’établissement. « C’est l’occasion de montrer la richesse et la variété de la BD genevoise, casser les clichés et s’adresser aux amateurs » précise Philippe Duvanel qui a assuré la direction artistique de cette entreprise où six autres auteurs genevois ont eu chacun à charge de dessiner les décors des chambres et couloirs d’un des étages de l’hôtel . « J’ai souhaité que chaque chambre de l’hôtel devienne une case de BD », renchérit l’administrateur.

Café anachronique entre Töpffer et Wazem
©L Melikian

N’imaginons tout de même pas lire une BD en passant dans chacune des 119 chambres du bâtiment. À chaque étage, sur le thème du rêve, les artistes ont dessiné deux décors différents. Imprimés en très grand format respectant la texture du dessin, ces décor englobe toute la chambre. Tom Tirabosco, Exem et l’illustratrice Albertine n’ont pas hésité à utiliser des gammes de couleurs éclatantes, Zep a préféré des teintes sépia. Eric Buche et Frederik Peeters ont eux opté pour le noir et blanc. Ce dernier a projeté un monde fourmillant sur les murs de « ses » chambres. « Je ne me suis pas demandé dans quelle chambre le client de l’hôtel voudrait-il dormir nous a confié l’auteur d’Aâma , mais quel décor je voudrais regarder avec les lumières de la ville, après avoir pris ma douche à minuit…  »

La case à rêves de Frederik Peeters
©L Melikian

Cher l’hôtel 100 % BD ? À vous de juger. L’établissement appartient à la chaîne ibis Styles située dans le moyen de gamme du groupe Accor. Philippe Allanou, directeur d’Accor-Suisse avait le sourire en annonçant le prix d’une nuitée : « À partir de 130 Francs suisses  » soit un peu plus de 110 €, un tarif modéré pour l’hôtellerie suisse. D’ici que l’initiative fasse école à Paris, Bruxelles ou Angoulême…

Le hall de l’étage Albertine
©L Melikian
Avec Eric Buche, c’est Franky Snow en glisse à l’Ibis.
©L Melikian
La parodie helvétique par Exem
©L Melikian
Lit volant avec Exem
©L Melikian
Le nid de Tirabosco
©L Melikian
Albertine en sa chambre
©L Melikian

(par Laurent Melikian)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

ibis Styles, Genève Carouge, Route de Saint Julien 3 - 1227 Carouge GE

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Un hôtel 100 % BD à Genève
    7 février 09:03, par Henri Khanan

    Une formidable initiative...et pourtant Genève est loin d’être la capitale de la BD. Le Mercure d’Angou qui accueille d’année en année les auteurs invités au FIBD devrait s’en inspirer.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Gérard Sermier le 7 février à  16:57 :

      Hello

      Personne re parle de capitale de la BD. Mais Genève est la Betlehem de la BD. Et Nazareth n’est pas une capitale :-)

      Répondre à ce message

  • Un hôtel 100 % BD à Genève
    7 février 16:28, par Buldo

    Il y a plusieurs photos pour nous montrer à quoi les chambres ressemblent, mais le travail de l’auteur le plus intéressant de la troupe ici présente en photo n’est pas montré !

    Baladi, vous auriez un visuel ?

    Merci !

    Répondre à ce message