Jean Van Hamme donne son avis, éclairé, sur la reprise de Gaston Lagaffe.

Gaston Lagaffe Humour Belgique 🛒 Acheter

SANS DÉTOURS, CONTOURS ET ATOURS... MAIS EXPERTISE. Jean Van Hamme est un scénariste que l’on ne présente plus : Largo Winch, XIII, Thorgal... les héros dont il a imaginé les histoires le font mieux que personne. À l’occasion, il a même écrit des gags pour Franquin et son Gaston Lagaffe , c’est dire si son champs créatif, son sens de l’adaptation et son sens de la répartie sont larges. Quoi qu’il en soit, voilà un monument de la BD, un vrai.

C’est pourquoi, quand le magazine spécialisé BD Casemate lui demande dans son numéro 157 de mai 2022 ce qu’il pense de la reprise du personnage Gaston Lagaffe , gags et dessins par le dessinateur Delaf, une reprise qui provoque, a minima , quelques remous, et pas que chez les puristes puisque la propre fille de Franquin pose son veto :, il rétorque, sans ambages, fort de son passé managérial et de son expérience dans le monde financier et juridique : "La relance de Gaston Lagaffe est une bonne idée. Franquin a vendu tous ses droits. Sa fille unique a hérité de l’argent. Le droit moral qu’elle invoque s’applique lorsqu’un personnage est adapté. À partir du moment où le personnage de Gaston est respecté, il n’y a rien à redire." Sans détours, on le disait.

Jean Van Hamme donne son avis, éclairé, sur la reprise de Gaston Lagaffe.
L’excellent magazine Casemate, et sa leçon permanente de l’art de la BD avec ses commentaires de planches par les créateurs.
© Casemate.

Jean Van Hamme est un habitué des reprises de personnages de BD puisqu’il a pris ses dispositions pour que certains de ceux qu’il a créés, continuent leurs histoires sans lui, et qu’il a lui-même repris, par exemple, les célèbres Blake et Mortimer ou Le Rayon U , créations du dessinateur Edgar P. Jacobs.

Jean Van Hamme, de sacrés bagages dans la bande dessinée.
© DR.

Un avis éclairé donc que plus d’un va prendre comme un éclair de cynisme bassement commercial, plutôt que comme un phare, qui guide dans la tempête.

De là à y voir une gaffe digne de Gaston...

PA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN :

A lire aussi sur ActuaBD :

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Il est effectivement mal placé pour critiquer un projet de reprise...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Dom le 13 mai à  22:07 :

      Raison pour laquelle il ne critique pas la reprise de Gaston, il trouve cela normal, ce que je comprends de son point de vue, même si ce n’est pas le mien.

      Répondre à ce message

  • Dans le CV de JVH, en lecture sur le web, il aurait occupé un poste managérial chez Phillips de 1968 à 1976, ce qui ne constitue pas une carrière et date un peu. Il aurait également confié comment il soudoyait des pays africains corrompus afin qu’ils travaillent avec lui. JVH apparaît souvent comme une autorité dans le monde de l’édition et son discours libéral décomplexé est révéré. Dans le cas de l’affaire Gaston, je ne vois pas en quoi l’avis de JVH est indispensable, d’ailleurs, ce n’est pas un avis, mais un mécanisme de pensée qui gâche la vie d’une partie de l’humanité et nous mène à notre fin.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Spoon le 18 mai à  11:44 :

      Bonjour,
      Vous écrivez ’’JVH apparaît souvent comme une autorité dans le monde de l’édition’’, comme si vous remettiez en question cet état de fait, de quel droit à quel titre d’ailleurs ? Si j’étais plus direct j’écrirais : "pour qui vous prenez-vous ?", mais je resterai courtois.
      Vous avez lu sa biographie sur Internet, mais en sélectionnant les éléments de cette biographie qui vous arrangent et qui desservent votre propos. D’aucuns appelleraient cela de la mauvaise foi de votre part, je pencherais pour de l’inélégance, et probablement saupoudrée d’une pincée d’ignorance.
      Au vu de son parcours dans le monde de la bande dessinée (pas seulement en tant que scénariste d’ailleurs), oui : Jean Van Hamme est absolument légitime à donner son avis sur tout sujet qui relève de la BD, ce qui ne signifie pas qu’il ait systématiquement raison ni qu’il faut boire ses paroles.

      Répondre à ce message