Le Fauve des lycéens : la sélection

22 janvier 2021 5 commentaires

FIBD. C’est en novembre 2020 que le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême en partenariat avec le Ministère de l’Éducation nationale et l’enseigne Cultura annonçaient la création d’un prix exclusif : le Fauve des lycéens.

Le souhait du FIBD comme de ses partenaires, cherchant à renouveler la formule de ses Prix Jeunesse, est de permettre l’accès et de sensibiliser les plus jeunes à la lecture de la bande dessinée.

Une première sélection de 15 albums figurait dans la sélection officielle annoncée en novembre dernier. Cinq seulement ont été retenus par les lycéens et seul l’un d’entre eux recevra le prix. Les voici :
Le Fauve des lycéens : la sélection Aldobrando de Luigi Critone et Gipi (Casterman)
- Peau d’Homme de Hubert et Zanzim (Glénat)
- Flipette & Vénére de Lucrèce Andreae (Delcourt)
- Incroyable de Hippolyte et Zabus (Dargaud)
- La Fange, histoire des arnaqueurs de Falter City de Pat Grant (Ici même).

La première édition de ce prix est d’ores et déjà un succès puisque pas moins de mille lycéens se sont impliqués dans la lecture des ouvrages de la sélection. Dans les prochains jours, les cinq derniers titres sélectionnés seront soumis au jury national, composé de dix lycéens tirés au sort parmi les 1000 premiers électeurs dans un souci de parité et de représentation régionale.

Le nom du tout-premier lauréat du Fauve des Lycéens sera dévoilé lors de la Cérémonie de remise des Prix du vendredi 29 janvier, à 18h, sur la Scène Nationale d’Angoulême et retransmise en direct sur Radio France.

FRsl

Affiche de promotion du nouveau prix.
Visuels : FIBD

Voir en ligne : Le site internet dédié au Fauve des lycéens.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Mieux que le suicide assisté : la sélection bd d’angouleme.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 22 janvier à  17:39 :

      Bizarre, mais cette sélection ne reflète pas du tout les lectures bd que je vois auprès des ados ou des plus jeunes au niveau des sorties de la médiathèque où je travaille, ça sent la sélection largement téléphoné... hé oui, il faut bien que les éditeurs poussent les ventes de leurs poulains.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 22 janvier à  18:18 :

        Le jour ou ces sélections refléteront quelque chose, à part les goûts de la même frange de lecteurs.

        Répondre à ce message

      • Répondu par Tomblaine le 24 janvier à  10:10 :

        Est-ce que les romans primés au Goncourt des lycéens reflètent " ce que les ados lisent quotidiennement ? Je ne suis pas "sûr", et pourtant, ces titres exceptionnels ont été lus, sélectionnés et honorés par des jurys composés de milliers d’élèves.

        Idem ici : il ne s’agit pas d’avoir une sélection où figureraient "uniquement " Mortelle Adèle, Les Enfants de la résistance, Les Légendaires, My Hero Academia, etc. Le but est bien de mettre en valeur des titres plus exigeants, ayant aussi marqué ces derniers mois ; et ce sans rien enlever au talent ni à la valeur des séries figurant en tête des ventes actuelles. C’est toute la difficulté d’une sélection qui doit souvent dépasser le simple stade du "goût du lecteur" à un moment donné et son appétence pour les séries, au détriment du one shot.

        Répondre à ce message

    • Répondu le 22 janvier à  18:16 :

      AHAHAHAH, excellent !

      Répondre à ce message