Les deux Eisner Awards 2021 de Junji Itō confirment le manga en rival des comics

27 juillet 2021 0 commentaire Actualité
Tonkam ✏️ Junji Itō à partir de 13 ans 🛒 Acheter

CONSÉCRATION. Lorsque, pour la première fois, la France a élu un mangaka japonais comme Grand Prix d’Angoulême (c’était Akira Toriyama, l’auteur de Dragon Ball, en 2013), les critiques n’avaient pas manqué de fuser. Huit ans plus tard, les Américains font quasiment la même chose, confirmation que le manga est désormais installé dans le paysage mondial de la culture populaire, en rival des comics US.

Considéré comme un maître du manga d’horreur au Japon, le mangaka Junji Itō, 57 ans, vient de remporter le prix Eisner du meilleur auteur/dessinateur pour « Remina  » et « Venus in the Blind Spot », ainsi que le prix de la meilleure édition américaine d’une œuvre étrangère pour « Remina ». Cette double consécration a valeur de couronnement pour la BD nippone aux USA.

 Les deux Eisner Awards 2021 de Junji Itō confirment le manga en rival des comics

Celui qui a commencé sa carrière en parallèle de son cabinet de dentiste et qui a ensuite tout plaqué pour se consacrer au manga, n’a pas fini de nous faire claquer des dents. Junji Itō est un virtuose du manga d’horreur cosmique qui revendique l’influence de Lovecraft et celle de Kazuo Umezu [1], a traumatisé des milliers de lecteurs avec ses one-shots hallucinés et glauques, tels Tomié, Spirale et Gyo (tous ses mangas sont publiés chez Delcourt/Tonkam).

Au rythme de deux à trois titres par an, dont les récents Black Paradox et Le Tunnel, Itō a construit des univers angoissants où toutes les peurs et les psychoses des personnages sont exacerbées jusqu’à la folie.

Cette récompense au prestigieux Prix Eisner n’est pas une première pour Junji Itō : il avait déjà raflé un prix Eisner de la meilleure adaptation pour l’édition américaine de Frankenstein en 2019. Ces deux nouvelles récompenses consacrent un classique que les lecteurs français auront désormais du plaisir à suivre.

AD

En médaillon. Photo : DR.

[1Considéré comme le père du manga d’horreur au Japon, auteur de L’École emportée, La Maison aux insectes ou encore Je suis Shingo.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD