Aliénor Mandragore T. 1 - Par S. Gauthier et T. Labourot - Editions Rue de Sèvres

17 novembre 2015 0
  • On ne se méfie jamais assez des mandragores ! C'est pour l'avoir oublié que Merlin, le célèbre enchanteur se retrouve… mort, lors d'une banale promenade en compagnie de sa fille, Aliénor.

Il faut en effet savoir que la Mandragore a la faculté de faire passer de vie à trépas celui qui a le malheur d’entendre son insupportable hurlement.

La fillette est alors décidée à tous les compromis pour récupérer son vieux papa, quitte à rechercher une formule magique pour l’aider à ressusciter ! Notons que celui-ci n’a pas complètement disparu puisque son fantôme poursuit la jeune fille et lui fait profiter de ses réflexions pleine d’humour et de malice. Pour apprendre l’art de la magie, Aliénor va alors se tourner vers la fée Morgane, ennemie jurée de Merlin ! On l’a compris, rien n’est simple au pays des magiciens et des fées, Aliénor n’est donc pas au bout de ses peines !

Aliénor Mandragore T. 1 - Par S. Gauthier et T. Labourot - Editions Rue de Sèvres
Un univers qui associe fantaisie, humour et poésie.

Avec cette relecture fantaisiste de l’univers de Merlin l’enchanteur, Séverine Gauthier (l’Enfant Montagne, Delcourt) propose au jeune public, à qui cette version est manifestement destinée, une exploration drôle et sympathique de la forêt de Brocéliande et de ses légendaires occupants.

En transformant l’illustre enchanteur en ectoplasme illuminé et truculent et sa fille en jeune héroïne attachante, ce premier volume intitulé « Merlin est mort, vive Merlin ! », séduit par son dynamisme et son humour.

Thomas Labourot (Garance publié chez Delcourt aussi sur un scénario de Séverine Gauthier) n’en est pas à sa première collaboration avec la scénariste. Son trait à la fois précis et dynamique rend compte d’un univers foisonnant, détaillé et lumineux tout en demeurant formidablement lisible.

En revisitant de manière aussi décalée la légende Arthurienne, le couple d’auteurs rémois, membre de l’Atelier 510TTC donne un sacré coup de jeune à ce récit traditionnel et réussit son entrée chez son nouvel éditeur, Rue de Sèvres. La lecture de l’album se conclut avec un cahier bonus, l’Écho de Brocéliande, complément sympathique qu’apprécieront les jeunes lecteurs amateurs d’histoires de légendes et de magie.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

© Illustrations Gauthier & Labourot– Editions Rue de Sèvres 2015

Commander ce livre chez Amazon

 Commander ce livre à la FNAC

  Un commentaire ?