Karl Kerschl se met au webcomics

19 mai 2009 0 commentaire
  • Qui a dit qu'Internet n'était pas une fenêtre ouverte sur la nature, les petits oiseaux qui gazouillent, les rhododendrons qui s'ouvrent amoureusement aux flux et reflux du vent, la fine rosée qui refléte la lumière mordorée du matin et les gros monstres naïfs ? Certainement pas Karl Kerschl qui nous propose une petite virée à la fois drôle et tragique hors des villes.

Karl Kerschl... Karl Kerschl est un nom que l’on rêve de pouvoir placer au Scrabble. Mais c’est aussi un artiste qui a beaucoup œuvré pour DC Comics notamment avec le comics "Teen Titans Year One". Cet élégant jeune homme a décidé de prendre ses distances avec la grande édition, travaillant à Montréal sur des projets un peu plus personnels. Il fait partie d’un groupe d’auteurs canadiens particulièrement actif et talentueux, utilisant internet comme un espace de création très fertile.

L’Amérique du Nord confirme ainsi sa position de leader en matière de publication en ligne avec des œuvres jubilatoires et généreuses. Alors que la France dépasse difficilement le phénomène de publication de strips sur les blogs, un format de narration qui rappelle les publications hebdomadaires et quotidiennes d’antan émerge outre-Atlantique, proposant des histoires au long cours sous forme de planches très resserrées.

The abominable Charles Christopher en est un exemple, et c’est aussi le premier webcomics de Karl Kerschl. Charles Christopher est un mix de Sasquatch, de yéti, de Totoro et de bébé, c’est un être innocent dans une nature sauvage habitée par des animaux aux comportements humains, nature qui n’est pas sans faire référence aux cartoons animaliers burlesques et décalées des années 50. On sent aussi dans cette BD une très grande influence de Miyazaki et de Tanaka (l’auteur du manga Gon chez Casterman) mais on est surtout séduit par l’extrême virtuosité de Kerschl et par l’ambiance générale qui se dégage de tout cela. La narration est un poil décousue, mais le résultat est très immersif.

Karl Kerschl se met au webcomics
"The abominable Charles Christopher" de Karl Kerschl
(c) Karl Kerschl

Véritable bouffée d’air pur, The abominable Charles Christopher est un rendez-vous hebdomadaire à ne pas manquer !

À noter que ce webcomics connaît actuellement une publication en français grâce à la traduction de Christopher Bihoreau.

(par Fred Boot)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?