Newsletter ActuaBD

L’Art de Mézières à la Galerie 9e Art (Paris)

16 octobre 2021 0 Agenda par
🛒 Acheter
  • Exposition

Du 7 au 23 octobre 2021

À l’occasion de la sortie de son livre, L’Art de Mézières, fin septembre 2021, la Galerie du 9e art a le plaisir de présenter une sélection des travaux de cet auteur incontournable de la bande dessinée.

Des centaines de milliers de lecteurs ont depuis plus de quarante ans plébiscité Jean-Claude Mézières pour ses inventions et la maîtrise graphique des aventures de l’agent spatio-temporel Valérian.

En plus de la série mythique, cet ouvrage recense les multiples collaborations effectuées dans les domaines de la presse, de la publicité du cinéma ou du dessin animé, au travers d’archives inédites. Un véritable « livre-document » qui dévoile les différentes facettes d\’un auteur prolifique et sincère.

Après des débuts hésitants, la passion de jeunesse de Jean-Claude Mézières pour le dessin de bande dessinée sera le fil conducteur de sa carrière. En 1967, dans le journal Pilote, il crée, avec son ami d’enfance Pierre Christin, les personnages de Valérian et Laureline pour une série de science-fiction visionnaire. Pas un instant, ils n’ont imaginé la longévité de leurs héros...

Traduite en une vingtaine de langues, la série Valérian a rapidement été considérée comme une série d’avant-garde et a inspiré de nombreux auteurs et réalisateurs, dont Georges Lucas et, bien entendu, Luc Besson, qui en a réalisé l’adaptation cinématographique en juillet 2017 : Valérian et la Cité des mille planètes.

Et si Valérian est son unique série dessinée, Mézières aime varier les expériences. En 1987, en compagnie de Christin, il réalise Lady Polaris (rééd. Casterman, 2008), un docu-fiction sur les ports de l’Europe.

Sollicité en 1992 par Luc Besson pour créer les décors futuristes du Cinquième Élément, 1997, Mézières apporte sa touche personnelle au film et convie, entre autre, les taxis volants que Valérian empruntait dans Les Cercles du pouvoir (Dargaud, 1994).

Pour le projet Lille 2004, qui permettra à la ville de devenir, cette année-là, la capitale européenne de la culture, il imagine un "Chemin des étoiles", gigantesque décor d’astroport au cœur de la ville, qui ne passera pas inaperçu.
La boucle est bouclée mais Mézières et son complice de toujours ont encore beaucoup à nous faire découvrir.


Par : Galerie 9e art

L'Art de Mézières à la Galerie 9e Art (Paris)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD