La Désobéissance d’Andreas Kuppler - Par Goujon, Corbeyran, Garcia & Degreff - Delcourt

23 novembre 2020 0 commentaire
  • Un journaliste pris au piège de la machine nazie. L'Allemagne de 1936 vue de l'intérieur dans un album bien mené, malgré sa forme un peu maladroite.

Hiver 1936 : l’Allemagne nazie fait triompher son modèle social lors des Jeux Olympiques d’hiver, prélude à ceux de Berlin. Andreas est journaliste sportif, admirateur du sprinter noir Jesse Owens, et n’accorde guère d’importance aux thèses hitlériennes.

Grave erreur. Il prend sa carte du parti, mais trop tard pour ne pas figurer sur une liste d’opposants, notamment du fait qu’il fréquente des juifs. Tandis que la menace sur Andreas se précise, sa femme Magdalena se morfond : sans enfant, seule, lasse, elle voit son couple se détruire. Ira-t-elle jusqu’à nuire à son mari ?

Curieuse adaptation (le roman original de Michel Goujon date de 2013) qui privilégie nettement les narratifs aux dialogues. L’impression d’un récit en voix off, dans une tonalité feutrée et inquiétante à la fois. Le trait charpenté de Manuel Garcia, habitué des comics, manque d’équilibre, ses décors convainquent mais ses personnages beaucoup moins. Le texte lui, porte une intrigue claire, très accessible, mais parfois un peu naïve.

L’impression globale reste positive grâce à la force du thème et à l’intérêt historique. Grâce aussi à un final majestueux jusque dans le drame.

La Désobéissance d'Andreas Kuppler - Par Goujon, Corbeyran, Garcia & Degreff - Delcourt

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?