Newsletter ActuaBD

Novikov - T2 : Le Sang des Boyards - Weber & Brindisi - Les Humanoïdes Associés

  • Suite et fin de la première enquête de l'officier de la police impériale russe. Une intrigue à l'ambiguïté morale intéressante.

Dans le premier tome de ce polar historique, le lecteur découvrait la Russie de la fin du XVIIIème siècle, où la richesse de la cour le disputait à la misère du peuple - comme quoi, les choses n’ont pas beaucoup changé en deux cents ans.
Alexis Novikov poursuit donc ici une enquête où les intérêts de la haute société et les discours enflammés d’un religieux semblent être au cœur d’une série de meurtres.

Patrick Weber signe une fin plutôt convaincante à cette histoire. Les personnages présentés dans la première partie continuent à être développés, et la cohérence interne de l’intrigue est certaine. On pourra juste regretter que le mystère de la mort de la femme de Novikov soit inclus de façon, nous semble-t-il, un peu artificiel.

Bruno Brindisi réalise lui aussi un deuxième album solide et convaincant visuellement, au dessin à la fois classique et vivant.

L’un des intérêts principaux de l’histoire de Novikov est dans le refus du manichéisme - ce n’est pas tout à fait le « tous coupables », mais c’est certainement le « personne n’est innocent ». Les aristocrates, les religieux, la police, tous ces groupes aux visées finalement pas si incompatibles ont pour but soit de gagner un peu de pouvoir, soit de conserver celui qu’ils ont déjà. Les personnages créés par Weber et Brindisi sont de beaux exemples des comportements que peut engendrer une société profondément inégalitaire.

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD