Phil et Sof, les Prézados - Par Christian Maucler - Ed. Tartamudo

24 janvier 2014 11
  • Créés en 1997 et publiés depuis dans l'hebdomadaire {Le Journal des enfants}, les personnages de Phil et Sof, voient une sélection de leurs gags compilés dans un album, pour rire... et réfléchir.

Phil et Sof sont des collégiens « pré-adolescents ». L’atout de l’album est d’être centré sur une tranche d’âge peu encombrée dans le domaine de la bande dessinée : les 11-13 ans. Les lecteurs sont invités à en partager le quotidien, rythmé par les cours, les relations avec les profs et avec les parents, les jeux, les vacances, les peurs, mais aussi l’ambiguïté des sentiments amoureux naissants.

Phil et Sof, les Prézados - Par Christian Maucler - Ed. Tartamudo

Les gags sont amusants, très colorés, facilement lisibles et, parfois invitent à des réflexions plus profondes sur la condition des « pré-ados », souvent dominés par les adultes et tiraillés entre des injonctions contradictoires.

L’album est accessible dès l’âge de 9 ans. Si la compréhension de la grande majorité des strips ne posera aucun problème dès cet âge, Christian Maucler se lance aussi dans des jeux de mots plus subtils qui satisferont aussi les lecteurs plus âgés.

(par Damien Boone)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon

Commander cet ouvrage à la FNAC

 
Participez à la discussion
11 Messages :
  • Vous chroniquez coup sur coup plusieurs albums de chez Ed. Tartamudo, et c’est à chaque fois plus médiocre, plus amateur dans le dessin. Est-ce le signe d’un changement d’époque, et que auteur de bd devient un hobby à côté d’un vrai boulot, comme romancier ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 25 janvier 2014 à  11:12 :

      C’est surtout l’éditeur qui est un mauvais éditeur, laissant passer des projets qui ne devraient pas être édités.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Tueur à pages le 25 janvier 2014 à  22:36 :

        Soudain ! revoilà la horde fétide des trolls qui sort en couinant de la caverne des âges reculés où elle s’était réfugiée, telle une bande de Nosferatus issus d’un Murnau zébré par le noir et blanc. Qui êtes-vous, anonymes courageux et autres pseudos en état d’hystérie monomaniaque, pour coller de la sorte et d’une manière aussi violemment malsaine, vos crottes de nez sur votre écran rempli des vestiges de vos croûtes épistolaires ? Qui êtes-vous, pour vous permettre de juger ainsi,sans même avoir lu une seule ligne et encore moins avoir juste entrouvert cet album ? des amateurs de bandes dessinées ? des auteurs ? des éditeurs ? des magnats de la presse ? allons, allons, que nenni, calmez-vous et ne vous vantez pas, cela ne sied pas à votre teint cireux devant vos écrans blafards. C.Maucler, en édition Jeunesse : Hachette, Rageot, Nathan, Milan, Lito, Averdobe, Casterman, Gallimard, Magnard... En édition BD : Hélyode, Albin Michel, Hugo et co... Avec à la plume, le scénariste inconnu (?) Rodolphe. En face, trolls et compagnie, combien de divisions ? Que dalle, nibe, nada, niente, zéro. Phil et Sof, dans le journal des enfants (JDE) : 45000 abonnés qui se font une joie de les retrouver chaque semaine, encore et toujours. Une excellente opération et un succès commercial au rendez-vous. L’adage le confirme à chaque fois, les chiens aboient, la caravane passe.

        Répondre à ce message

  • Préadolescents, Pré-ados, Prézados... on les appelle des "tweens", dans le marketing moderne ("in-between a child and a teen"). Il va peut-être falloir s’y habituer.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 24 janvier 2014 à  21:49 :

      ... Jusqu’au prochain terme à la mode. Perso j’ai jamais entendu parler de "tweens" et je bosse dans l’édition jeunesse, mais je suis habitué à lire des bêtises. ;)

      Répondre à ce message

      • Répondu le 25 janvier 2014 à  00:11 :

        Eh ben, ne pas avoir entendu parler de "tweens" et bosser dans l’édition jeunesse...! La série anglaise au succès mondial "Inbetweeners", jamais entendu parlé non plus ? Et vous travaillez où au juste ?

        Répondre à ce message

        • Répondu le 25 janvier 2014 à  16:10 :

          Je bosse pour l’hebdo des Juniors chez Fleurus et je n’ai jamais entendu l’expression "tweens" (ni de votre série anglaise "Inbetweeners", mais nous ne sommes pas anglais, donc...).

          Répondre à ce message

          • Répondu le 25 janvier 2014 à  23:59 :

            Merci pour votre franchise. Et, de votre côté, vous aurez toujours appris un terme -qui ne date pas d’hier pourtant mais il n’est jamais trop tard.

            Répondre à ce message

    • Répondu le 27 janvier 2014 à  18:54 :

      marketing moderne , ne veut pas forcément dire anglicisé....la langue française est assez riche pour y trouver les termes adéquats.

      Répondre à ce message

  • "Phil"pour Philippe, "Sof" pour Sophie… Vous êtes sûrs que la BD a été créée en 1997, et pas en 1967 ?
    Cela dit, il faut reconnaître que le design de la couverture est en accord parfait avec le niveau du dessin.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 27 janvier 2014 à  18:57 :

      que vous faudrait-il ? des mangas peut-être ?...je trouve que les dessins de Maucler sont tout à fait d’actualité, et Phil et Sof, une BD qui relate bien le rapport des ados entre eux au quotidien. Parce que moi, je l’ai lu....!! à bon entendeur..

      Répondre à ce message