Un cadeau encombrant pour Uderzo

15 mai 2002 0 commentaire
  • En recevant ce cadeau, Uderzo a dû regretter de ne pas avoir fait d'Obélix un livreur de petites statuettes: c'est un menhir vrai de vrai qui lui a été offert!

Un cadeau encombrant pour Uderzo C’est le genre de cadeau empoisonné qu’il est difficile de caser dans son salon ou de refiler à la tombola de l’école du petit dernier.

Dans le cadre du salon européen de la bande dessinée de Nîmes, "les professionnels des carrières et de la pierre du Languedoc-Roussillon (Unicem carrières et matériaux, pôle construction, lycée F. Mistral, les Compagnons, Pierres du Sud, Marbres en languedoc-roussillon) ont remis un véritable menhir de plus de 2,3 mètres de haut à ALBERT UDERZO pour le remercier d’avoir créé OBELIX, le plus sympathique des carriers, tailleurs et livreurs de pierre de toute l’histoire de la bande dessinée".

Le communiqué de presse ne dit pas comment il a ramené son cadeau chez lui.

***

image 200 x 299

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?