Bédélys 2008 : "Lulu femme nue", "Zarla" et "Une piquante petite brunette" sont couronnées. "MensuHell" est désigné meilleur fanzine.

12 mai 2009 1 commentaire
  • Ces prix québécois, décernés par des jurys, couronnent le meilleur de la production de Bande Dessinée parmi les premières éditions d'albums publiés en langue française, quels que soient leur pays d'origine.

C’est dans l’auditorium de la Grande bibliothèque, des Bibliothèques et Archives Nationales du Québec, que s’est déroulée ce 11 mai 2009, la dixième édition de la remise des Prix Bédélys, soit la cuvée 2008. La cérémonie était animée par Sylvie Lussier et Pierre Poirier, auteurs et scénaristes bien connus de la télévision radio-canadienne.

Pourquoi les « Prix Bédélys 2008 », si on est depuis longtemps en 2009 ? C’est tout simplement une question de règlement : les jurys de lecture s’intéressent aux albums disponibles en librairie au Québec entre le 1 janvier et le 31 décembre de l’année du prix soit, dans ce cas-ci, 2008.

Prix Bédélys Jeunesse - Ville de Montréal 2008

Le prix Bédélys Jeunesse 2008 est attribué à l’album Le dragon blanc - Zarla tome 2 de Janssen et Guihem aux Éditions Dupuis.

Bédélys 2008 : "Lulu femme nue", "Zarla" et "Une piquante petite brunette" sont couronnées. "MensuHell" est désigné meilleur fanzine.
Aline Plante, représentante de Dupuis au Québec reçoit le Bédélys Jeunesse au nom des auteurs, des mains de Louise Guillemette-Labory, des Blbliothèques de la Ville de Montréal (Photo : Le Bédénaute)

Les albums en nomination étaient :

- Bienvenue à jolie ville (Mon dragon et moi – 1) par Ange et Donsimoni, Soleil

- Changement de lune (Alta Donna – 1) par Mariolle, Mathieu et Minikim, Dargaud

- Chrono Kids (Chrono Kids - 1) par Zep, Stan & Vince, Glénat

- Le dragon blanc (Zarla - 2) par Janssen et Guilhem, Dupuis

- L’imposteur (Capitaine Static - 02) par Sampar et Bergeron, Québec Amérique

- Le clan du requin (Seuls - 3) par Vehlmann et Gazzotti, Dupuis

- Sur la terre comme au ciel (Goblin’s - 3) par Roulot et Martinage, Soleil

Ce prix récompense la meilleure bande dessinée destinée aux jeunes de 7 à 12 ans. Le jury était composé de jeunes (et moins jeunes) lecteurs de la bibliothèque Le Prévost et de la bibliothèque Langelier de la Ville de Montréal.

Ce prix est parrainé depuis l’année 2000 par le réseau des bibliothèques publiques de la Ville de Montréal.


Le Prix Bédélys d’Or – Corporation des Bibliothécaires Professionnels du Québec

Le Bédélys d’Or 2008 est attribué à Lulu femme nue - Tome 1 d’Étienne Davodeau, Éditions Futuropolis

Guylaine Beaudry de la Corporation des Bibliothécaires professionnels, José Loreau, représentante de Futuropolis au Québec qui a accepté le Bédélys d’Or au nom de l’auteur, et Sylvie Lussier, co-animatrice de la cérémonie (Photo : Le Bédénaute)

Les albums en nomination étaient :

- Bangkok-Belleville (RG - 2) par Peeters et Dragon, Gallimard

- Coupures irlandaises par Kris et Bailly, Futuropolis

- La guerre d’Alan (Tome 3) d’ Emmanuel Guibert, L’Association

- Le journal d’un ingénu, (Spirou série parallèle - 4), par Émile Bravo, Dupuis

- Lettres d’Agathe, par Nathalie Ferlut, Delcourt

- Lulu femme nue (Tome 1) par Étienne Davodeau, Futuropolis

- Opération Spitsberg (Adamson - 1) par Veys et Puerta, Robert Laffont

- Première époque (1914-1915) (Mattéo - 1), par Jean-Pierre Gibrat, Futuropolis

- Tout seul par Christophe Chabouté, Vents d’Ouest

- Zoo (Tome 3) par Frank et Bonifay, Dupuis

Ce prix récompense la meilleure bande dessinée en langue française.

La Corporation des bibliothécaires professionnels est un organisme très actif, notamment dans le domaine du livre, de la culture et de l’information documentaire, avec plus de 700 membres .


Le Prix Bédélys Québec – Les Amis de la Bibliothèque de Montréal

Le Bédélys Québec 2008 est décerné, à titre posthume, à Albert Chartier, un pionnier de la BD au Québec. L’album Une piquante petite brunette a été patiemment assemblé, à partir d’originaux épars, par les bons soins de Jimmy Beaulieu, des Éditions 400 Coups.

Christiane Chartier accepte le Bédélys Québec décerné à titre posthume à son père, Albert Chartier, Claude Lemire (Amis de la Bibliothèque de Montréal) et Jimmy Beaulieu, responsable du projet de ré-éédition (Photo : Le Bédénaute)

Les albums en nomination étaient :

- Burquette, par Francis Desharnais, Les 400 coups

- Macanudo (Tome - 1) par Liniers, La Pastèque

- La Paresse par Pascal Girard, La Pastèque

- Une piquante petite brunette par Albert Chartier, Les 400 coups

- Les Ravins par Philippe Girard, Mécanique générale

Ce prix récompense la meilleure bande dessinée publiée au Québec. Essentiel à la reconnaissance de la production de la bande dessinée québécoise, il est doté d’une bourse de 1 000$ offerte par Les Amis de la Bibliothèque de Montréal, une association sans but lucratif destinée à soutenir l’action et le rayonnement de la Bibliothèque de Montréal et à faciliter l’accès au livre.


Le Prix Bédélys Fanzine – BD Québec

Le premier Bédélys Fanzine est décerné à Francis Hervieux, pour MensuHell, dont le dernier numéro (le 109) paraissait en début de 2009.

Francis Hervieux, premier lauréat du Bédélys Fanzine, qui vient de publier le dernier numéro de MensuHell et François Mayeux, pour qui c’est la dernière cérémonie de remise des Prix Bédélys (Photo : Le Bédénaute)

Une première ! Ce prix qui est décerné en collaboration avec le site internet BD Québec pour récompenser la meilleure production artisanale d’un Fanzine réalisé au Québec. Les fanzines en nomination étaient :

- Le Bob (13), Collectif

- Chimeris Sirus d’Adeline Lamarre

- Tu pouvais pas savoir de Zviane

- MensuHell (109), Collectif

- Monstruaire (04), Collectif


Un souvenir et ... un départ

Pour célébrer les dix ans d’existence des prix Bédélys, l’organisme Promo 9e Art et ses partenaires ont réalisé pour l’occasion une brochure qui récapitule tous les albums nominés au cours de la dernière décennie. Ce document tiré à 50 000 copies sera disponible gratuitement dans le réseau des bibliothèques de la Ville de Montréal. Il permettra à tous de se rappeler la croissance phénoménale qu’a connu le 9e Art tant en quantité qu’en qualité au cours des dix dernières années, et de faire assurément de belles découvertes.

François Mayeux, qui tient la barre de Promo 9e Art et des Bédélys depuis maintenant 10 ans, annonce qu’il passe le flambeau à un autre volontaire. Il entend maintenant se consacrer pleinement à son métier de libraire, et à peaufiner... l’art d’être grand-père !

Les Prix Bédélys sont décernés par Promo 9e Art, une association sans but lucratif dont l’objectif est de faire la promotion de la bande dessinée au Québec, particulièrement la bande dessinée québécoise.

(par Le Bédénaute)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Infos : François Mayeux

Lire l’entretien avec François Mayeux

Photos : Le BéDénaute

Le logo des Prix Bédélys et © Éric Bouchard

Le site de Promo 9e Art et des Prix Bédélys

 
Participez à la discussion
1 Message :