Brüssli le conquérant - Fonteneau & Etienne - Les Humanoïdes Associés

29 août 2006 1 commentaire
  • Le dessinateur du premier tome de Gargouilles revient pour les débuts d'une série prometteuse.

Brüssli le conquérant a au moins un point commun avec les Gargouilles dont le dessinateur J. Étienne avait assuré le lancement : il s’agit d’une série qui devrait plaire aussi bien aux jeunes lecteurs qu’à leurs aînés, de par sa fraîcheur et son humour.

Brüssli est un petit garçon pas comme les autres : adopté par un couple sans enfants, il grandit tranquillement dans une vallée de montagne, et même si les autres enfants se moquent de son apparence quelque peu particulière, l’amour inconditionnel de ses parents compense largement le problème. Et pourtant, ce sont les sales gosses qui ont raison, car Brüssli n’est pas humain - oui, Brüssli est un petit dragon.
Dans cet univers où cohabitent XIXème siècle réaliste et animaux doués de la parole, les dangers peuvent aussi bien provenir d’humains cupides que de loups anthropomorphes, comme le village de Brüssli va en faire l’expérience. Le garçon, qui rêve quant à lui de devenir un héros, se trouve vite affublé d’un lapin rose et râleur qui le mettra dans de bien sales draps.

La légère folie qui envahit cette série fait la particularité d’un récit où l’humour et la tension dramatique font bon ménage. Le scénariste Jean-Louis Fonteneau a créé une belle galerie de personnages excentriques et attachants, comme Dorette, niaise blonde au grand cœur, ou Aldo, le colporteur que poursuit le lapin rose, très en colère d’avoir été vendu à Dorette qui rêve de devenir chanteuse d’opéra (faut dire que la bébette chante "Nini Peau D’Chien" comme pas deux).

Évidemment, le dessin illustre parfaitement cette ambiance fantastico-décalée. Chaud et expressif, illustratif et dynamique, le travail de J. Étienne est une petite merveille.

Voilà donc une série des plus prometteuses. Espérons que cette fois-ci, le dessinateur pourra rester aux crayons.

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :