Charles Burns, invité d’honneur des Rencontres Chaland 2014 de Nérac

20 août 2014 3 commentaires
  • Ceux qui croyaient que les "Rencontres de la Ligne Claire" de Nérac, qui ont lieu chaque année à l'automne dans la célébration du souvenir d'Yves Chaland, en seraient à ronronner pour leur 7e édition en sont pour leurs frais : Boum ! C'est rien moins que le dessinateur américain Charles Burns qui fait l'affiche cette année ! Étonnant ? Pas tant que cela...
Charles Burns, invité d'honneur des Rencontres Chaland 2014 de Nérac
Autoportrait de Charles Burns
DR

Les connaisseurs du travail de Charles Burns savent sa vénération pour l’œuvre d’Hergé, un peu moins pour celle d’Yves Chaland. C’est pourtant son admiration pour le Néracais qui a fait que cette immense dessinateur d’outre-Atlantique a accepté de venir fixer pour quelques jours ses pénates dans la Vallée d’Albret.

Ils ont partagé les mêmes éditeurs (Les Humanoïdes Associés, Magic Strip...) et le goût pour le dessin parfait, léché, ultra-référencé, à la fois classique et empreint de modernité.

Burns est né le 27 septembre 1955 à Washington D.C. Sa famille l’emmène à Seattle, la ville où réside Fantagraphics, l’éditeur de Robert Crumb et de Roberta Gregory, du Comics Journal et de bon nombre d’auteurs venus d’Europe. Entre les feuilletons TV de l’époque, la lecture de Mad Magazine, il se fait sa culture. Dans les années 1970, il découvre les comics Underground et Robert Crumb. Il y rencontre aussi Matt Groening (The Simpsons) et Lynda Barry, figure de l’Underground US (bientôt publiée en France chez Çà & là).

Au début des années 1980, on reconnaît son trait caractéristique dans les pages des revues Raw de Françoise Mouly et Art Spiegelman, le fin du fin de la BD d’avant-garde d’alors, lequel le coopte auprès de Valvoline où il rencontre Lorenzo Mattotti (lui aussi présent cette année à Nérac !) , facteur de renouveau de la bande dessinée italienne. Il ne tarde pas à se retrouver publié aux Humanoïdes Associés...

Charles Burns a participé à Peur[s] du Noir.
(c) Prima Linea
Black Hole, le chef d’oeuvre de Burns

De 1999 à 2004, il publie chez Kitchen Sink puis chez Fantagraphics, 12 fascicules d’histoires qui constituent son chef d’œuvre : Black Hole (éd. Delcourt), qui évoquent une maladie qui, dans les années 1970 dans la banlieue de Seattle, ne frapperait que les adolescents : elle les transforme littéralement en monstres, obligeant les malades à se cacher dans une forêt avoisinante. Comment ne pas penser au SIDA... Harvey Award, Eisner Award, Ignatz award, Essentiel à Angoulême 2006 récompensent cet album hors normes.

Aujourd’hui, Burns est un illustrateur recherché que l’on voit régulièrement dans les pages du Time, du New Yorker, de Rolling Stone, de Village Voice ou encore The Believer dont il est l’illustrateur officiel depuis sa fondation en 2003. On lui doit une participation remarquée à Peur[s] du Noir, le film de Prima Linea (2008), Ces dernières années, Burns est surtout publié par les éditions Cornélius (El Borbah, Big Baby, Fleur de peau, Toxic, La Ruche...) et Delcourt (Black Hole : L’Intégrale).

Un cru exceptionnel

Yves Chaland est bien entendu célébré cette année, comme à l’accoutumée, avec une exposition en raccord avec l’univers du dessinateur américain : les originaux de sa série Cauchemars hanteront les cimaises du cinéma Margot.

On le retrouvera aussi dans une évocation de la maison d’édition Magic Strip, centrée autour de la collection Atomium, où pour la première fois l’aventure éditoriale de la maison bruxelloise qui publia Freddy Lombard, Adolphus Claar et Bob Fish en bruxellois fera l’objet d’une rétrospective avec des dessins originaux de Chaland, bien sûr, mais aussi Serge Clerc, Daniel Torrès, Stephan Colman, Luc Cornillon... pour n’en citer que quelques-uns.

La collection Atomium chez Magic Strip
DR
Une illustration caractéristique de Véronique Dorey
DR

Outre ces têtes d’affiches, Les Rencontres Chaland continuent à explorer les voies nouvelles du dessin et notamment le travail de Véronique Dorey dont le Bestiaire enchanté animera la Galerie Sèderie. Une digne représentante de l’esprit du Jeune Albert, l’un des personnages fétiches d’Yves Chaland, tant ses illustrations référentielles sont sous-tendues par un subtil décalage qui provoque un malaise propice à l’humour.

Le héros de Chaland honore les travaux de Oyvind Torseter – Prix Jeune Albert 2014 et de Benoït Féroumont – Prix Petit Albert 2014 - qui se trouvent exposés à la Médiathèque, Espace Jeunesse.

Philippe Dupuy qui, comme son complice Berberian, avait publié sous la bannière de la collection Atomium, nous revient seul avec son Praxinoscope dans le Château Henri IV, tandis que expositions, visites guidées, lectures, jeux, ateliers écriture et dessin, projections au cinéma, dédicaces, conférences, libraires, boutique de l’association, chasse aux vignettes dans les commerces de la ville ponctueront le festival pendant trois jours, avec un jour "Spécial Jeunesse" le vendredi 3 octobre.

Autour de Charles Burns, nous trouverons une trentaine d’auteurs invités parmi lesquels Ted Benoit, Laurenzo Mattotti, Michel Pirus, Fréderic Poincelet, Fréderic Bézian, David Prudhomme, Christian Cailleaux, Hervé Bourhis, François Eyroles, Pascal Rabaté, Fredéric Rebéna, François Avril, Jean-Claude Gôtting, Madeleine Demille, Fanny Dalle Rive, Jérôme d’Aviau, Serge Clerc, Dominique Corbasson, Anne Baraou, Philippe Dupuy, Philippe Wurm, Jean-Luc Fromental….et bien d’autres.

Un festival convivial qui permet de capter les derniers rayons de soleil de l’année dans le cadre d’une petite ville pleine de charme sise à une vingtaine de kilomètres d’Agen.

La magnifique affiche de Charles Burns réalisée spécialement pour les Rencontres Chaland à Nérac
DR

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

LES RENCONTRES CHALAND À NÉRAC

3, 4 et 5 octobre 2014.

Journée spéciale jeunesse le 3 octobre 2014 (inscription : rencontreschaland@gmail.com)

Lieux à Nérac : Galerie des Tanneries, Espace d’Albret, Médiathèque, Maison Sèderie, parcours sur les murs de la ville et Château d’Henri IV.

LE SITE DE L’ÉVÉNEMENT

 
Participez à la discussion
3 Messages :