Hergé réhabilité par Le Soir

10 septembre 2004 0 commentaire
  • Dès aujourd'hui et pendant 58 jours les lecteurs du quotidien francophone belge au plus grand tirage, le journal Le Soir, pourront suivre "Le Secret de la Licorne" en édition originale noir et blanc. Ils pourront ainsi découvrir 17 dessins jamais repris plus tard dans les diverses éditions qui suivront.

Cet événement ne serait qu’un événement banal pour le grand public (tintinophiles exceptés) si une dimension politique ne s’ajoutait à cette réédition. En effet, c’est pendant la seconde guerre mondiale que parurent ces aventures, mais dans ce qu’on a appelé Le Soir volé ... Ce journal avait été réquisitionné par l’occupant allemand et les journalistes étaient des Belges collaborant avec les nazis, diffusant leur point de vue évidemment, et une propagande souvent nauséabonde.

A la Libération, tous ses membres eurent des ennuis avec la justice, Hergé y compris. Mais Hergé, arrêté par quelques résistants de la dernière heure, s’en sortit sans trop de mal. Il clama toujours qu’il n’avait fait preuve d’aucune opinion politique pro-nazie durant la guerre, et qu’il n’avait fait que son métier, comme l’auraient fait un boulanger ou un instituteur, et qu’il avait bien dû travailler pour vivre.

Le procureur chargé de lui ne réquisitionna aucune peine, affirmant que s’il l’avait fait "il se serait couvert de ridicule". Par la suite, de vrais résistants (dont Raymond Leblanc, le fondateur du journal Tintin en 1946) lui permirent de revenir à son métier la tête haute. Cette publication dans le journal à présent "libéré" depuis 60 ans, si elle fera sans doute se retourner dans leurs tombes quelques-uns, est sans doute une manière discrète mais très significative de réhabiliter Hergé, sur cet aspect des choses-là en tout cas.

(par JLM)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?