Peau de lapin - Par Gauthier - Ed. Misma

20 août 2013 2 commentaires
  • Métaphore de la violence : familiale, scolaire, sociale... la peau de lapin est une enveloppe dans laquelle le jeune héros de notre histoire se sent mal, jusqu'à la déprime, jusqu'à la reproduction de cette violence, jusqu'à la thérapie...

Il est battu par son père, jusqu’à la séparation de ses parents. Mais la violence continue : à l’école, il est un enfant différent, rejeté par ses camarades de classe qui exercent sur lui leurs brimades. Kevin devient asocial, violent, se trouve exclu de l’établissement où il est placé, avant de se retrouver baladé d’institution en institution, de psy en psy... Seule la BD, parfois, lui permet d’échapper à cet enfer permanent...

Avec son trait de crayon à peine appuyé, Anne-Charlotte Gauthier raconte ces petits riens, apparemment autobiographiques, qui l’ont amenée à constituer des personnages, à raconter des histoires pour protéger sa peau de lapin avant de se l’enlever définitivement.

Merci aux éditions Misma de rééditer ce petit opus produit en 2009 qui, par un trait léger évoque une chose grave, hélas trop répandue dans nos familles.

Au passage, découvrez une auteure qui mérite le détour.

Peau de lapin - Par Gauthier - Ed. Misma
Peau de lapin - Par Anne-Charlotte Gauthier
(c) Ed. Misma

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :