Trisagion T1, T2 & T3 - Par Shiki Mizuchi & Bancha Shibano - Doki Doki

9 octobre 2017 0 commentaire
  • Dans l’Angleterre victorienne une organisation secrète combat des anges déchus à l’aide d’armes « steampunk ». Une proposition classique pour un résultat très générique, manquant en partie son sujet et se terminant au troisième tome sur une fin ouverte.

Publié au Japon entre 2014 et 2016 par Media Factory sur le site de leur magazine web Gene pixiv, Trisagion apparaît comme un shônen manga [1] standard qui semble avoir oublié deux choses essentielles : donner du relief à ses personnages et creuser l’action à travers leur armement steampunk, des épées et des pistolets qui n’offrent rien de plus que trancher et trouer… comme des épées et des pistolets ordinaires !

Trisagion T1, T2 & T3 - Par Shiki Mizuchi & Bancha Shibano - Doki Doki

L’histoire nous propose de suivre une organisation secrète, Trisagion, dans l’Angleterre du XIXe siècle, qui lutte contre des créatures surnaturelles, les Nihiles : des anges déchus venus d’une autre dimension, se cachant parmi les humains, connus uniquement à travers les légendes et les mythes dont ils sont l’origine.

Notre héros, Levy, orphelin à cause des Nihiles, s’est engagé dans Trisagion afin de les combattre et c’est après une formation de dix ans chez le grand mage et inventeur Thomas Edison qu’il revient en Angleterre.

Les membres de Trisagion portent le titre d’ « Artisan » et utilisent des armes à moitié magique et à moitié technologique, mais cette dimension « artisanale », développée autour de l’idée que Levy se révèle un bricoleur et un inventeur de talent, se trouve rapidement laissée de côté pour se concentrer sur l’aspect « tragique » des rencontres avec les Nihiles.

© Shiki Mizuchi 2015 © Bancha Shibano 2015 KADOKAWA CORPORATION

En effet, le manga, achevé en trois tomes, se structure autour de trois grandes histoires, chacune mettant en scène un Nihile particulier, inspiré à chaque fois d’une célèbre œuvre littéraire : Les Hauts de Hurlevent, Sweeney Todd et Le Portrait de Dorian Gray.

Les auteurs semblent s’être passionnés pour la mise en œuvre tragique des réinterprétations de ces œuvres, au point de négliger le reste comme nous l’avons indiqué en préambule. Ainsi le trio de héros apparaît à peine esquissé tandis que les armes et les combats ne proposent aucune caractéristique particulière. Le drame et le larmoyant se révèlent l’unique moteur des situations.

Quant au graphisme, en dépit d’une ambiance noir et sombre plutôt réussie, l’ensemble manque de stabilité et de lisibilité : on ne reconnaît pas forcément les personnages qui peuvent changer de tête à chaque changement d’angle !

Bref, une œuvre qui manque assurément de maturité et d’une ligne narrative claire, qu’on risque d’oublier aussi vite que lue, se terminant assez logiquement sur une fin ouverte…

© Shiki Mizuchi 2015 © Bancha Shibano 2015 KADOKAWA CORPORATION

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Trisagion T1, T2 & T3. Par Shiki Mizuchi (scénario) & Bancha Shibano (dessin). Traduction Thibaud Desbief. Doki Doki, collection "Shônen". Sortie le 5 juillet 2017, le 23 août 2017 & le 11 octobre 2017. 204 pages, 192 pages & 192 pages. 7,50 euros.

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 3 chez Amazon ou à la FNAC

[1Un shônen manga est un manga destiné aux jeunes garçons.

  Un commentaire ?