10e Carrefour Européen du 9e Art et de l’image d’Aubenas

28 mai 2016 2 commentaires
  • Le festival ardèchois d’Aubenas fondé par Claude Moliterni, Gilles Ratier et Laurent Turpin fête les 28 et 29 mai son 10e anniversaire : l’occasion entre dédicaces, conférences et rencontres, toujours sous le signe de la convivialité, de fêter Patrice Serres, dessinateur notamment de "Tanguy et Laverdure" et fidèle depuis l’origine à cet évènement original.

Cette manifestation a vu le jour en 2007 grâce à la rencontre du grand Claude Moliterni, notamment fondateur du Festival d’Angoulême et disparu en 2009, dont cet évènement fut en quelque sorte sa dernière œuvre, soutenue par Gilles Ratier et Laurent Turpin avec lesquels ce grand homme de la BD avait fondé BDZoom.com ; ce dernier ayant repris avec brio la direction artistique du festival pour faire d’Aubenas un vrai lieu de rendez-vous pour les bédéphiles, auteurs et autres amoureux du dessin.

10e Carrefour Européen du 9e Art et de l'image d'Aubenas
Remise du prix "Melouha - Moliterni" à Doigts d’honneurs

La programmation, fidèle aux idées de convivialité et d’échange, maintien également son cap d’ouverture sur le monde et d’engagement, avec la remise du prix « Sid Ali Melouah », du nom de ce grand dessinateur de presse algérien durant les années de guerre civile du GIA, devenu prix « Melouah - Moliterni », distinguant une bande dessinée, un scénariste ou un dessinateur ayant œuvré pour les Droits de l’Homme. Après Charlie Hebdo en 2015, Aurel pour Clandestino (2014), Jean-Marie Minguez & Henri Fabuel pour Exil (2013), Catel & José-Louis Bocquet pour Olympe de Gouges (2012), Clément Baloup pour Quitter Saïgon (2011), Olivier Ferra pour Karennis (2010) Charles Masson pour Droit du Sol (2009) et Jacques Demiguel & Maurice Rajsfus pour Moussa et David (2008), le prix a cette année été remis au remarquable Doigts d’honneur de Ferenc & Bast (http://www.actuabd.com/Doigts-d-honneur-Par-Ferenc-Bast).

Grand ami de Claude Moliterni (qui écrivit des scénarios pour lui) et fidèle depuis la première édition, Patrice Serres est cette année l’invité d’honneur du festival, mis en avant par une très belle exposition d’originaux de bande-dessinée et croquis préparatoires « D’Yves Sinclair aux Ailes du dragon » et par une rencontre « entre 9e et 7e art », couronnant une carrière éclectique et brillante.

Patrice Serres, invité d’honneur de cette édition, aussi à l’aise au piano qu’à sa table à dessin

Le créateur de Bernard Lermite, Grand Prix d’Angoulême 2001, est également une des têtes d’affiche de cette 10e édition du Carrefour Européen du 9e Art et de l’Image d’Aubenas, venu présenter son dernier album paru en ce début d’année aux éditions Dargaud, brillante adaptation d’une nouvelle de Tolstoï sous le titre sublime et intemporel de Ce qu’il faut de la terre à l’homme. Grâce à la complicité de Pierre-Marie Jamet de la galerie parisienne Oblique, commissaire général des expositions du festival, Martin Veyron nous offre une quarantaine de planches originales dans ce si beau lieu qu’est le Château de la ville.

Outre Patrice Serres et Martin Veyron, plus de trente autres auteurs de BD ont confirmé leur venue : Christophe Alvès, Jean-Michel Arroyo, Marc Azema, Bast, Fabien Bedouel, Philippe Bercovici, Francis Bergèse, Claire Bouilhac, François Corteggiani, Michel Espinosa, Laurent Galandon, Jean-Luc Garrera, Thierry Girod, Gorobei, Virginie Greiner, Eric Husch, Isa, Juan, Salim Kafiz, Kaya, Reno et Romain Lemaire, Philippe Luguy, Christelle Pecout, Patrice Perna, Rudy, Shuky, Laurent Sieurac, Stedo, Olivier Tichit et Frédéric Volante.

Dédicaces, stands, conférence, projections, rencontres auront lieu tout au long du week-end.

(par Louis GIRARD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

10e Carrefour Européen du 9e Art et de l’image d’Aubenas

Jusqu’au 29 mai 2016.

Le site de l’événement

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • 10e Carrefour Européen du 9e Art et de l’image d’Aubenas
    28 mai 2016 22:34, par Patrick GAUMER

    "avec la remise du prix « Melouha », du nom de ce grand dessinateur de presse algérien durant les années de guerre civile du GIA, devenu prix « Melouha - Moliterni », distinguant une bande dessinée, un scénariste ou un dessinateur ayant œuvré pour les Droits de l’Homme."

    Euh, vous avez sans doute voulu écrire Sid Ali Melouah ? Bien tout cas de rappeler son combat et de l’associer à son grand ami Claude.

    Bien cordialement,

    Patrick Gaumer

    Répondre à ce message

    • Répondu par ActuaBD le 29 mai 2016 à  00:21 :

      Vous avez parfaitement raison. Nous avons corrigé cette coquille. Merci.

      Répondre à ce message