50 ans de BD pour Morris et Greg

10 août 1997 0 commentaire
  • Deux monuments de la bande dessinée commémorent leurs cinquante années de travaux fort gais: Morris et Greg. Le personnage du premier a fait le tour du monde. Ceux du second n'ont pas eu cette chance, malgré une qualité nettement supérieure.

Le 10 septembre 1947, Maurice De Bevere, alias Morris, créait Lucky Luke. Cela serait resté un événement mineur dans l’histoire de la bande dessinée si, quelques années plus tard, il n’avait pas rencontré René Goscinny. Le génial humoriste allait l’amener au sommet que l’on sait. Et ses successeurs allaient le couler au niveau que l’on sait. La médiocrité actuelle de la série n’empêche pas Lucky Productions, qui en gère actuellement les droits, de promotionner le prochain album, OK Corral, par une carte postale géante qui circule dans toute la France jusqu’au 6 septembre. Quarante villes au total auront cet honneur que le monde entier leur envie. Et cette carte sera offerte à Morris le 10 septembre, date de la sortie de l’album, dont le tirage annoncé est de 450.000 exemplaires. Ironie du sort, il y aura presque vingt ans ce jour-là que René Goscinny sera mort. Chiche qu’il se retournera dans sa tombe ce 10 septembre et que ça ne sera pas pour rigoler ?

Greg, auteur complet dès son premier âge (il débuta en 1947 également, à l’âge de 16 ans), a mieux résisté aux années. Créateur d’un nombre incalculable de personnages, scénariste de Franquin et d’Hergé, rédacteur en chef irremplacé du journal "Tintin", il a également permis à une bonne dizaine d’auteurs prestigieux de se lancer, aidés par des scénarios à couper le souffle. Si les années 80 furent un passage à vide pour lui, il nous revient, guéri d’une mégalomanie qui en avait fait la caricature vivante d’Achille Talon, et reprend enfin la machine à écrire pour redonner vie à ses anciens héros ou en créer de nouveaux. Les Editions Dargaud ont édité, pour commémorer cet événement, une plaquette qui retrace sa carrière et propose les témoignages de ses anciens et actuels collaborateurs. Une petite plaquette pour un bien immense talent, auquel le Centre Belge de la Bande Dessinée rend hommage dans son espace "Trésors".

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?