À Boire et à Manger – Par Guillaume Long – Gallimard

31 janvier 2012 0 commentaire
  • Un guide de la cuisine dans la bonne humeur. Faites-vous plaisir et faites envie!

À la croisée du blog BD en vogue et de l’émission culinaire à la mode, voici le blog culinaire en bandes dessinées. L’album reprend les planches publiées sur leMonde.fr par l’auteur. Sa devise : « cuisiner c’est tout bête ». Ces « mémoires culinaires d’un jeune homme de son temps » veulent démocratiser la bonne cuisine et donner envie de refaire à manger dans la bonne humeur. Il faut prendre du plaisir à mitonner des petits plats, c’est à la portée de n’importe qui et avec un peu d’envie, on est rarement déçu du résultat. Cet auteur (publié notamment chez Vertige Graphic) est un passionné de cuisine et ça se voit.

Mais, et heureusement, ce n’est pas qu’un livre de recettes dessinées. Les anecdotes et les astuces se succèdent sous forme de saynètes travaillées avec originalité. La présentation est légère et une touche facétieuse accroche le lecteur. Il n’est pas engoncé dans un carcan disciplinaire repoussant. Une nostalgie avenante, dans la première partie, et les bons conseils de pépé Roni apportent un charme familial à l’album. Les références culturelles sont plutôt bien trouvées ainsi que les petites piques destinées à nos amis célébrités ou politiques. Une touche d’humour contre la consommation de masse est affermie : le désormais célèbre « brocolounge ». Quelques planches sont moins drôles et parfois gratuites : le passage « écolo » qui semble obligatoire, la vieille dame qui vole des tomates, … Les démonstrations techniques peuvent par moment être lassantes surtout après trois pages de présentation d’apéritifs à faire soi-même.

À Boire et à Manger – Par Guillaume Long – Gallimard
À Boire et à Manger
Guillaume Long – Gallimard ©

Guillaume Long donne un côté utile et pratique à son ouvrage, salutaire pour les citadins qui veulent bien se nourrir. Malheureusement, on n’a pas vraiment envie de manger en le lisant : c’est drôle mais pas vraiment appétissant contrairement au livre de Christophe Blain (En Cuisine avec Alain Passard, Gallimard). On est là dans un apprentissage. Un gourmand parle de nourriture avec passion, on retrouve donc l’enthousiasme de l’amateur mais aussi les points négatifs qui sont liés à ce statut.

Néanmoins, l’auteur fait œuvre de salubrité publique en construisant un ouvrage à picorer de temps en temps.

(par Vincent GAUTHIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?