Husk of Eden - Tome 3 - Par Yoshinori Kisaragi - Doki-Doki

17 février 2015 0 commentaire
  • Après un dernier assaut meurtrier, le calme revient dans les casernes d'Eldorado. Chez les rebelles, l'attaque a causé beaucoup de pertes. Mais les hommes ne semblent pas être la préoccupation première de chacun des deux camps...

Les rues d’Eldorado sont en manque de sang, pourtant ce ne sont pas les martyrs qui manquent. De toute part, fils et filles de bonnes familles, orphelins et enfants des rues, les victimes expiatoires affluent de tout l’empire. La coque protectrice de la Ziggurat s’effrite de plus en plus et ne se régénère plus. Quel est ce mystère qui fait surgir de terre des combattants décidés à mourir sans choix, ni raison ?

Ce troisième opus du “shojo” prépublié dans Monthly Comic Zero Sum gagne en intensité. Après deux volumes où s’enchainaient les morts, on en apprend un peu plus sur les belligérants, même si leur but qui semble converger reste obscur.

Le récit se penche plus avant sur les rebelles et surtout sur l’histoire du clan Simeon et de son chef Gad. Vengeance ou prophétie, quelle est leur motivation réelle, nous ne le serons pas encore même si le fait de ne plus reléguer systématiquement ses personnages aux catacombes éclaircit l’histoire.

Face aux insurgés se présentent de jeunes soldats dont le sang versé sert apparemment à nourrir la terre et les fondations du monde pour lequel ils se battent. Mais quels sont leurs espoirs ? Pourquoi vont-ils vers le sacrifice ultime le sourire aux lèvres ? Qui sont les personnes qui contrôlent ce monde ? Beaucoup de questions encore en suspens faites de manipulation et de religion qui font de ce manga une lecture intrigante, entre politique et conviction au milieu du fracas des armes.

Tout en prenant de l’ampleur, le manga dévoile une étendue à laquelle on ne s’attendait pas au premier abord. L’auteur réussit à laisser suffisamment de zones d’ombre pour que le lecteur se prenne au jeu et attende la suite avec une certaine impatiente. À suivre...

(par Vincent GAUTHIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?