BD d’Asie

Abyss T8 - Par Ryuhaku Nagata - Soleil Manga

Par Guillaume Boutet le 7 mai 2018                      Lien  
Fin de parcours pour Hibiki et ses amis qui, entre monstres et révélations, mettent une dernière fois leur vie en jeu afin de s’échapper de l’Abysse. Une série « honnête » à défaut d’être originale ou remarquable.

Dans ce dernier tome, nous retrouvons notre troupe de survivants réfugiés dans un supermarché tombé dans l’Abysse. Outre le dernier grand monstre à abattre, un cuisinier fou, ils y rencontrent un étrange homme en fauteuil roulant détenant de nombreux et puissants pouvoirs, ainsi que les réponses aux mystères de l’Abysse.

La série s’achève ainsi avec les révélations sur la nature de l’Abysse, l’origine des pouvoirs de nos survivants et la raison de leur présence en ce lieu hors du monde. Sur ce point, le lecteur ne sera pas floué et tout se trouve expliqué, même parfois de façon un peu tarabiscotée, avec un auteur qui sort le grand jeu en convoquant la fin prochaine de l’humanité, des clones, un voyage dans le temps et de grands anciens lovecraftiens (au premier degré) !

Efficace sans être réellement un grand moment de bravoure et d’action, cette fin fonctionne comme une conclusion cohérente et explicative. De notre côté, nous retiendrons plutôt le côté « monstre du jour » de la série, avec ses personnages passant d’une zone à l’autre (complexe souterrain, prison, jungle, maison de l’horreur, mines et supermarché...) les entraînant dans des territoires de monstres relativement variés les uns des autres, le tout avec une bonne dose de stratégie reposant sur les pouvoirs des personnages.

Abyss T8 - Par Ryuhaku Nagata - Soleil Manga
© Ryuhaku NAGATA / KODANSHA LTD.

Entre action et horreur, la série a su se montrer efficace et sans temps mort : le casting et les pouvoirs ne sont en soi pas très originaux, plutôt clichés même, avec des sacrifices et des morts souvent prévisibles, mais toujours sur un rythme haletant.

La carte de l’horreur a joué le gore et le dérangeant aussi loin que possible pour une série adolescente, c’est-à-dire en ne dépassant jamais la ligne rouge de la profanation, avec des héros qui s’en sortent en fin de compte toujours assez bien - sacrifice mis à part. Une série survival à base de « couloirs » et de « monstres » qui devrait faire passer un bon moment aux amateurs du genre, davantage réussi dans le domaine de l’action que de la psychologie, dont le plus gros bémol reste son graphisme un peu grossier.

© Ryuhaku NAGATA / KODANSHA LTD.

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782302068568

Abyss T8. Par Ryuhaku Nagata. Traduction Sophie Piauger. Soleil Manga, collection "Seinen". Sortie le 21 mars 2018. 208 pages. 6,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Abyss sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1.

🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
PAR Guillaume Boutet  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD