Newsletter ActuaBD

Été indien pour la Mini - Par Regric - Éditions Paquet

  • Ligne claire aussi impeccable que celle des automobiles des années soixante pour ce nouveau titre de la collection Calandre. Un cocktail dynamique et rafraîchissant.

Castagnol, un explorateur qui a découvert en Inde un fabuleux trésor, se voit contraint de graver le plan d’accès sur le capot d’une Mini Cooper à l’aide de la clef de sa chambre d’hôtel. Ce stratagème atypique lui évitera de livrer son secret à quelques personnes malintentionnées désireuses de découvrir cet eldorado. Bien qu’ignorant tout de la supercherie, son collègue, le professeur Tumulus profite d’une confusion pour prendre la fuite au volant de la petite anglaise et ainsi échapper à ses poursuivants.

Deux ans plus tard, de retour en Europe, Castagnol recherche la fameuse automobile et s’aperçoit que celle-ci est désormais la propriété d’Ana, la fille d’un garagiste de la région parisienne. On comprend que la reconquête du trésor ne sera pas de tout repos, Tumulus et Castagnol cherchant par tous les moyens à reprendre la Mini et son fabuleux secret !

Fidèle à l’esprit de la collection Calandre, les éditions Paquet nous proposent avec ce nouvel album un récit fidèle à la ligne claire tant sur le plan du graphisme que sur celui de la narration. Bien entendu, les vieilles voitures font encore figure de vedettes dans un récit où affleurent la nostalgie et l’esprit de la "BD de papa" (voire de "Grand papa" !).

Mais ne boudons pas notre plaisir, l’intrigue conforme aux lois du genre fonctionne d’autant mieux que l’ensemble est parfaitement maîtrisé par Régric.

De son vrai nom Frédéric Langrain, cet auteur est connu pour avoir travaillé sur des séries comme Guy Lefranc après avoir été découvert par Jacques Martin. Dans un style proche de celui de Bob de Moor, il n’hésite pas à renouer avec les schémas traditionnels qui ont fait les grandes heures des Éditions du Lombard pendant les années cinquante et soixante : scénario dense associant humour et dynamisme, personnages hauts en couleurs et parfaitement identifiés, le tout teinté d’un délicieux parfum de nostalgie.

On se laissera facilement entrainer par un récit qui, bien que classique dans son déroulement et sa forme, fonctionne plutôt bien et séduira les inconditionnels du style franco-belge.

À lire en savourant des madeleines !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Mouais, je vois pas l’intérêt. J’ai lu les pages sur le site, ça ressemble à du Bob de Moor c’est vrai, du sous-sous-Hergé sans âme, comme les Picaros, un truc artificiel, un ersatz. Il doit y avoir un public pour ça, mais bof...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 1er novembre 2011 à  21:04 :

      C’est vrai que cela ressemble à du Bob de Moor, mais là, c’est avec de l’humour et une certaine distance en plus ! Je l’ai acheté et lu, je dois dire que j’ai passé un excellent moment !

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD