Le Salon du Livre de Paris 2015 attend 200 000 visiteurs et 4 700 séances de dédicaces

5 mars 2015 4 commentaires
  • 1200 exposants, 30 000 professionnels, 400 rencontres, avec une ouverture nette à l'international, le Salon du Livre de Paris reste l'événement BD le plus marquant du mois de mars.

"Le challenge du Salon, c’est de réunir sur quatre jours autant d’éditeurs et d’auteurs avec 200 000 visiteurs qui viennent de toute la France, nous dit Vincent Montagne, président du Syndicat National de l’Édition et aussi du groupe Média-Participations (Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Kana, Urban Comics...). Il y a 3000 auteurs qui viennent, parmi les plus importants, 1200 maisons d’édition avec une croissance continue des petites maisons d’édition."

Hachette n’y est pas cependant, même si, selon les organisateurs, une quinzaine de labels du groupe seront néanmoins présents, directement ou indirectement. Vincent Montagne applique dès lors l’euphémisme ("Il y a une stabilité des grandes maisons avec des m² en moins quand même, donc une gestion plus fine de leur part."), tout en constatant la multiplication des petits labels indépendants, une réalité qui porte sens.

Le Salon du Livre de Paris 2015 attend 200 000 visiteurs et 4 700 séances de dédicaces
Christine de Mazières, déléguée générale du Syndicat National de l’Edition, son président Vincent Montagne, et le délégué général du Salon du Livre Bertrand Morissey.

Pour compenser les m² perdus, le Salon, partenariat entre le SNE et la société Reed, a redéployé son activité sur l’international : "En quelques années, le nombre de pays présents a doublé avec 50 pays représentés, observe Vincent Montagne. La liste des villes représentées s’allonge, nous travaillons déjà aujourd’hui sur les invités de 2018. Cette année, c’est le Brésil qui est l’invité. On a demandé une ville polonaise, et on en a eu deux, complémentaires : Cracovie, une ville intellectuelle et Wrocław, plus industrielle avec une culture forte puisque la capitale de la Silésie est marquée par un brassage des cultures régionales."

Comme à Angoulême, le massacre du 7 janvier marque l’édition 2015 : "Cette année est aussi particulière parce que les événements de janvier nous amènent à travailler sur la notion de liberté d’opinion et nous aurons une thématique forte qui sera "Droits d’auteur, droits de l’homme" qui marquera certainement le salon. Ce sera un Salon, comme beaucoup d’événements, sous haute surveillance.

Des débats sur l’Europe et sa culture, avec Pierre Moscovici, actuel commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l’Union douanière, des grands auteurs et d’autres acteurs de l’industrie culturelle aura lieu le 20 mars 2015, de même qu’une table ronde sur la liberté d’expression avec Plantu susciteront sûrement des réactions en ces temps perturbés.

200 000 visiteurs, répartis en quatre jours, principalement le week-end, c’est beaucoup, d’autant que le Salon, contrairement à d’autres, n’est pas subventionné et vit donc des stands qu’il loue et des entrées payantes.

Scott McCloud sera la principale affiche BD du Salon du Livre de Paris en 2015. Son album "Le Sculpteur" paraît prochainement chez Rue de Sèvres.

La bande dessinée sera bien entendu massivement présente avec une tête d’affiche marquante : la rencontre entre Scott McCloud et Boulet qui aura lieu le dimanche 22 mars de 12h30 à 13h30 (scène des auteurs), le grand vulgarisateur de la bande dessinée ("L’Art invisible" chez Delcourt, et expérimentateur de la BD sur le web : "Zot"), auteur récent d’un roman graphique chez Rue de Sèvres (Le Sculpteur), conversant avec Boulet, le blogueur aux subtiles Notes dessinées (éd. Delcourt) sur l’avenir de la bande dessinée.

Après Angoulême qui l’a consacré auteur du meilleur album de l’année, Riad Sattouf sera lui aussi présent le même jour de 10h30 à 11h30 pour une rencontre avec le public (Scène des auteurs).

Le Journal de Mickey, qui a fêté ses 80 ans l’année dernière, associé aux éditions Glénat, marquera aussi le Salon de sa présence, de même que Catel Muller, qui expliquera les recettes de sa potion magique créative, le collectif Le Triangle des Bermudas qui regroupe sept maisons d’édition (6 pieds sous terre, Lapin, Warum-Vraoum, Les Requins Marteaux, Même pas mal, Presque Lune et Flblb) qui fera pendant aux grandes maisons.

Au niveau Manga, Shin’ichi Sakamoto (Innocent, chez Delcourt) et Yûki Komada (Blood Lad, chez Kadokawa) marqueront aussi cette édition de leur présence.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Salon du Livre de Paris, du 20 au 23 mars 2015
Porte de Versailles - Pavillon 1
Jeudi 19 mars : soirée d’inauguration (uniquement sur invitation)
Vendredi 20 mars et samedi 21 mars : 10h-20h
Dimanche 22 mars : 10h-19h
Lundi 23 mars : 9h-13h : matinée réservée aux professionnels pré-accrédités - 13h-19h : réouverture au public

- Rencontre entre Scott McCloud et Boulet
Dimanche 22 mars de 12h30 à 13h30
Scène des auteurs

- Riad Sattouf (Allary) interrogé par Laurent Goumarre
L’Arabe du futur Tome II en avant-première
Dimanche 22 mars / 10h30-11h30
Scène des auteurs

- Droit d’auteur et liberté d’expression : pour que vive la création, débat animé par Olivier Weber avec notamment Plantu et la dessinatrice tunisienne Nadia Khiari
Vendredi 20 mars/ 18h30-20h
Scène des auteurs

- La fabrique des personnages avec notamment Catel Muller
En partenariat avec la SGDL
Samedi 21 mars / 10h30-11h30
Scène des auteurs

Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

 
Participez à la discussion
4 Messages :