Our Colorful Days T.1 - Par Gengoroh Tagame - Akata

11 janvier 2021 3
  • Sur un thème rebattu, une série ado qui tire son épingle du jeu. Plaisant et plein de finesse. To come out or not to come out... Sora ne supporte plus de devoir jouer les lycéens virils et libidineux alors qu'il éprouve une attirance grandissante pour son camarade Kenta. Et sa meilleure amie ne sait pas non plus qu'il est gay...

Il faudra qu’il tombe par hasard sur un homme mûr plein de sagesse et de sensibilité pour s’assumer enfin. Mais en petit comité seulement.

Romance homosexuelle comme il en existe tant dans l’univers manga, ce premier tome réussit à affirmer son petit caractère. Les dialogues possèdent assez de finesse pour effleurer les clichés sans (presque) les aligner. Les personnages très typiques échappent eux (et elles) à leurs caricatures, pourtant prêtes à bondir... Et puis il y a aussi ces notations poétiques sur la couleur du ciel, réflexions à haute voix du personnage principal qui se rêve aussi en artiste.

Our Colorful Days T.1 - Par Gengoroh Tagame - Akata

Au bout du récit, les ambitions de l’auteur transparaissent aussi : éduquer, sensibiliser, dédramatiser. Tagame milite pour les différences et la tolérance. Un jeune homme qui n’ose pas se dire gay et qui rêve de peindre et dessiner : forcément, à un certain degré, autobiographique. Dans le genre, en tous cas, ni déjà-vu, ni bêtifiant. Donc digne d’intérêt.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Traduit du japonais par Bruno Pham.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Our Colorful Days T.1 - Par Gengoroh Tagame - Akata
    12 janvier 22:31, par mmarvinbear

    Tagame est un excellent artiste et dispose déjà d’une impressionnante bibliographie, souvent traduite au moins en anglais.

    Attention toutefois, c’est souvent aussi du Gay Hardcore. Mais vous n’avez pas idée à quel point...

    Répondre à ce message

    • Répondu par JCD le 13 janvier à  00:03 :

      Boh, ce n’est pas hardcore le fist fucking, ne faîte pas votre chochotte.

      Répondre à ce message

      • Répondu par mmarvinbear le 13 janvier à  22:35 :

        Non je parle de plus hardcore encore, que ce soit physique ou mental...

        Sérieux, tu lis le plus hardcore de Tagame, et après les Noces Pourpres dans GOT ou une soirée avec Ramsay Bolton à l’occasion de ses noces ou de la visite de Théon, c’est une partie de Bingo en Ephad en comparaison...

        Répondre à ce message