Un nouveau XIII en librairie : Jason Mac Lane et son colossal héritage

24 juin 2016 6
  • On connaît le principe de la série : XIII découvre, épisode après épisode, des pans d'une mémoire dissipée avec à la clé de nouvelles identités et des complots de plus en plus tentaculaires. Jean Van Hamme voulait la jouer courte, mais le succès en a décidé autrement. Aujourd'hui, XIII en est au 24e épisode de la série régulière, reprise par Yves Sente et Iouri Jigounov depuis 2011. Un complot en a remplacé un autre : XIII est face à face avec la mystérieuse et redoutable Fondation Mayflower découverte au 20e tome. En recouvrant sa mémoire, XIII retrouve celle de l'Amérique.
Un nouveau XIII en librairie : Jason Mac Lane et son colossal héritage
Une édition augmentée du XIII HS de L’Express, intitulée "XIII - Le Guide complet", est sortie en librairie le 24 juin 2016. (Diffusion MDS)

L’héritier n’est pas seulement Largo Winch, c’est aussi XIII qui, en recouvrant sa mémoire, hérite des emmerdes de ses anciennes identités, de celles de ses commanditaires, de ses amours inconséquentes aux quatre coins du globe, du trésor de son aïeul au Mexique et enfin de ses ancêtres arrivés en Amérique avec le Mayflower, mythe fondateur de la nation américaine.

Jean Van Hamme avait prolongé, telle Shéhérazade, l’initiatrice du feuilleton dans la culture occidentale, un conte qui en se terminait jamais. Depuis cinq albums, Yves Sente assure l’animation des nuits sans sommeil, tandis que Iouri Jigounov, très à l’aise dans l’illustration militaire, en assure avec brio le dessin à la suite du valeureux William Vance.

Forcément, l’esprit de la série change. La verve feuilletonesque de Van Hamme, tout en esquisses et en simplicité dans l’intrigue en dépit d’un écheveau compliqué de justifications, d’une facture extrêmement classique mais qui menaçait quand même un peu de s’essouffler, fait place à quelque chose de plus construit. Yves Sente est un cérébral.

XIII N°24 - L’Héritage de Jason Mac Lane - par Yves Sente & Iouri Jigounov
© Dargaud

Cette cérébralité se retrouve dans le dessin très "techno" de Jigounov. Le duo nous découvre une organisation tentaculaire multinationale qui perpétue son influence au-delà des états, en multipliant les crimes. Elle est capable de mettre en branle des moyens colossaux, jusqu’à l’autre bout du monde, pour éliminer XIII alias Jason Mac Lane et surtout les preuves de sa filiation avec une lignée qui lui permettrait de remettre en cause la légitimité-même de l’aristocratie maffieuse du Mayflower, fière du travail accompli dans l’ombre depuis plusieurs décennies tout en tirant les ficelles de la nation américaine.

XIII N°24 - L’Héritage de Jason Mac Lane - par Yves Sente & Iouri Jigounov
© Dargaud

Le résultat est brillant, même si l’on conserve une pointe de nostalgie devant les épisodes candides des origines. Voir XIII manier l’Internet lui qui naguère se reposait sur un adolescent pour ouvrir un ordinateur, a quelque chose de touchant. Mais il faut bien en passer par là pour vivre avec son temps. Ce premier cycle post-Van Hamme s’achève. Outre le spin-off XIII Mystery qui approfondit avec une grande intelligence l’univers initial, on attend avec impatience le nouveau cycle d’un héros aux tempes grises qui ne cesse de nous fasciner.

XIII N°24 - L’Héritage de Jason Mac Lane - par Yves Sente & Iouri Jigounov
© Dargaud

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

À lire sur ActuaBD.com :
Nos interviews d’Yves Sente et Iouri Jigounov à propos de la reprise de XIII

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • Après Jason Bourne l’héritage voilà Jason Mac Lane l’héritage, c’est une élégante manière de rappeler que XIII s’inspire au départ de La Mémoire dans la peau de Robert Ludlum.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Mister XY, jeune homme ! le 24 juin 2016 à  22:59 :

      ah bon ? vous en savez des choses !

      Répondre à ce message

      • Répondu par Ted Fredel le 25 juin 2016 à  20:15 :

        Je ne crois pas que Jean Van Hamme se soit jamais caché de cet emprunt assez évident.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Yo le 26 juin 2016 à  12:38 :

          Il semble également que le scénariste se soit inspiré du pitch du film "l’Héritier" de Philippe LABRO pour le premier tome de Largo Winch.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27H...

          Répondre à ce message

          • Répondu par Don Geraldo le 26 juin 2016 à  18:14 :

            Exact, d’ailleurs l’idée de Largo Winch lui est venu peu de temps après la sortie de "l’Héritier" début 73.

            Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik le 26 juin 2016 à  12:56 :

      Tout cela est très bien expliqué dans l’article "XIII vs Bourne" par Martin Winckler dans "XIII, le guide complet" édité par L’Express qui sort cette semaine.

      Répondre à ce message