Zita, la fille de l’espace - Par Ben Hatke - Edition Rue de sèvres

29 octobre 2013 5 commentaires
  • Avec cet ouvrage, l'éditeur Rue de sèvres élargit encore un peu plus son offre en matière de bande dessinée, sans toutefois oublier ses racines éditoriales.

Zita comme beaucoup d’enfants de son âge est curieuse et plutôt futée, deux qualités qui vont être à l’origine d’un drôle d’aventure !

Avec son ami Joseph, elle découvre un étrange objet au fond d’un cratère provoqué par la chute d’une météorite ! S’y trouve un boitier muni d’un gros bouton rouge que la fillette ne manque pas d’activer provoquant ainsi la disparition du pauvre Joseph ! Zita se décide alors à suivre la même voie pour sauver son ami et se retrouve à son tour sur une planète lointaine Sciptorius !

Là, elle apprend que le garçon a été kidnappé par une créature mystérieuse. Elle ne dispose que de trois jours pour le ramener sur terre. Commence alors une série de péripéties et de rencontres hautes en couleurs, cette planète étant très peuplée ! Gros costaud, Mulot ou Pipeau sont quelques-uns des personnages truculents qui vont aider Zita dans la recherche de son ami. Une longue quête semée d’embuches, d’épreuves et de rebondissements qui nous entraine dans un univers à mi-chemin entre le merveilleux et l’Heroïc Fantasy.

Zita, la fille de l'espace - Par Ben Hatke - Edition Rue de sèvres

Ben Hatke est un jeune auteur américain lui-même papa de quatre filles qui l’ont sans doute influencé dans la réalisation de cette histoire. L’univers dans lequel il immerge son héroïne associe différentes créatures venues aussi bien du jeu vidéo, que de la littérature classique ou de la science-fiction. La combinaison de ces différents ingrédients narratifs donne à son récit une ambiance et un style bien particulier dans lesquels un bon nombre d’enfants se retrouvera facilement.

Avec ce roman graphique « pour petits » l’éditeur établit un lien de qualité entre une certaine tradition de littérature de jeunesse et l’univers de la BD.
Mise en page et découpage inventifs, couleurs douces et attrayantes contribuent à rendre ce récit à la fois captivant et séduisant. L’étrange voyage de Zita possède un parfum de naïveté et de poésie qui laisse le lecteur sous le charme.

La suite comprend deux autres tomes que l’on devra attendre jusqu’en 2014.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

© Illustrations Ben Hatke – Editions Rue de Sèvres 2013

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Est-ce bien utile d’ouvrir une nouvelle maison d’édition si c’est pour publier ça ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Benjamine DC le 30 octobre 2013 à  13:55 :

      mais est-ce vraiment une nouvelle maison d’édition ?

      Répondre à ce message

    • Répondu le 2 novembre 2013 à  01:32 :

      Ne vous en déplaise mais cet album a créé un certain buzz Outre-Atlantique. Comme vous je n’en connais pas le contenu, mais l’éditeur a peut-être eu du flair. À suivre, mais par pitié ne jugez pas sans savoir !

      Répondre à ce message

      • Répondu le 12 novembre 2013 à  22:14 :

        Alors par pitié laissez les gens penser / agir comme bon leur semble ! Surtout quand la réserve que vous suggérez d’adopter découle d’un buzz américain.

        Répondre à ce message

    • Répondu le 25 septembre 2015 à  21:30 :

      c est quoi illustrateur

      Répondre à ce message