Batman - Noël à Gotham

24 janvier 2018 0 commentaire
  • Paru un peu tard par rapport à l'événement qu'il était censé marqué, ce "récit complet" offre en fait une suite d'histoires courtes autour du thème de Noël et mettant en scène le personnel de Gotham. Plutôt plaisant, d'autant qu'on y trouve certaines perles "patrimoniales".
Batman - Noël à Gotham
Haunter, nouvelle venue dans l’univers des Vilains de Batman
© DC Comics

Paru le 29 décembre dernier, au milieu des festivités de fin d’année, ce titre du rayon presse d’Urban Comics se compose de trois éléments distincts.

Nous y trouvons tout d’abord le Batman Annual #1 de 2016, avec au sommaire de grands noms appelés à livrer une brève histoire mettant à l’honneur de Chevalier Noir sur fond blanc enneigé. Tom King, Scott Snyder, Paul Dini ou encore Neal Adams, entre autres, sont de la partie, pour cinq récits plutôt légers et décalés. Le plus sérieux d’entre eux, de Scott Bryan Wilson et Bilquis Evely, se permet même d’introduire un nouveau vilain, directement dans l’asile d’Arkham : Haunter, alias Delia Pflaum, capable de tuer les gens dès lors qu’elle obtient leur ADN.

Ensuite vient le gros morceau de la revue : le DC Rebirth Holiday Special #1 paru en février 2017 aux États-Unis. Avec un fil rouge humoristique assuré par Harley Quinn, sous la plume de Paul Dini encore, et surtout le pinceau de la Française Elsa Charretier, parfaitement à l’aise dans l’exercice. Et de nouveau une succession de nouvelles - dix au total - convoquant une grande part du personnel de Rebirth, et pas seulement Batman.

Harley Quinn en maîtresse de cérémonie
© DC Comics
L’épisode Détective Chimp, une vraie réussite
© DC Comics

Ce dernier se trouve cependant mis en scène une fois avec Superman, dans un récit centré sur leurs rejetons plutôt sympathique, et une autre fois avec Détective Chimp dans un épisode particulièrement savoureux. On retiendra également l’improbable partenariat entre John Constantine et Wonder Woman au résultat aussi surprenant qu’inespéré. Le reste, qu’il s’agisse de Flash, des Titans, de Batwoman ou encore des Green Lantern, demeure malheureusement assez anecdotique.

Le dernier pan de la revue convoque lui trois anciens récits de Batman ayant pour cadre la période de Noël : Le Dernier Noël de Batman de Mike W. Barr et Jim Aparo (The Brave and the Bold #184, 1982), La Douce Nuit de Batman de Mike Friedrich et Neal Adams (Batman #219, 1970) et On recherche : le Père Noël... Mort ou vif, de Denny O’Neil et Frank Miller (DC Special Series #21, 1979).

Trois récit cultes, à différents égards, portés par des dessinateurs d’exception, les deux derniers étant alors à leurs débuts. Trois récits qui permettent de mesurer l’évolution d’un personnage iconique et des sociétés dans lesquelles il évolue, année après année. Trois récits qui donnent sens et valeur à l’ensemble de la revue. Et s’il ne devait y avoir qu’une raison d’aller la découvrir, le moment où Batman en vient à chanter des cantiques de noël en compagnie des policiers du GCPD vaut son pesant de chauve-souris !

Batman et le choeur de la Police de Gotham !
© DC Comics

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Batman - Récit complet Tome 4 : Joyeux Noël, Batman ! Collectif. Urban Comics, Presse. Sortie le 29 décembre 2017. 176 pages. 5,90 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?