DC Super Hero Girls T1 - Par Shea Fontana & Yancey Labat - Urban Comics

18 janvier 2017 0 commentaire
  • Bienvenue à l’école des super-héros ou plutôt des super-héroïnes car ce sont bien les très jeunes filles qui sont visées par cette version très « girly » des personnages DC Comics, à l’univers très calibré et dans l’air du temps.

Créée il y a maintenant presque deux ans, en avril 2015, DC Super Hero Girls est une licence globale qui vise les jeunes filles entre 6 et 12 ans et qui met en scène les super-héroïnes de l’univers DC Comics.

La licence couvre tous les médias classiques : série d’animation, romans, comics, sans oublier les figurines. En France, la série est diffusée sur France 4 depuis juin 2016 et sur Boing depuis le 20 octobre 2016.

Le modèle de production rappelle la franchise Monster High de Mattel, qui participe justement à DC Super Hero Girls, à la différence qu’on remplace ici les jeunes filles monstres par des super-héroïnes.

Ainsi nous nous retrouvons à Super Hero High, une école réservée aux super-héros afin de leur apprendre à maîtriser leur pouvoir mais également de leur enseigner tout ce dont ils ont besoin pour être des super-héros dignes de ce nom.

DC Super Hero Girls T1 - Par Shea Fontana & Yancey Labat - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Le casting s’articule autour des plus célèbres super-héroïnes (ou méchantes) DC Comics, toutes rajeunies en adolescentes pour l’occasion et toutes super-copines bien entendu en dépit de leurs origines canoniques. Nous retrouvons ainsi Wonder Woman, Batgirl, Supergirl, Harley Quinn, Poison Ivy, Katana et Bumble Bee, auxquelles s’ajoutent de nombreux autres personnages dans des rôles secondaires.

Comme dans Monster High, l’ambiance lycéenne prédomine avec tous ses clichés : sorties, fêtes, examens. Mais la romance laisse ici sa place aux missions super-héroïques. De même des personnages masculins sont bien présents mais réduits à des rôles secondaires ou de circonstances.

Si les histoires de ce premier tome ne volent pas très haut, avec des scénarios très simples et bon enfant, voire parodiques par moment à l’image de son dénouement, DC Super Hero Girls s’avère plutôt convaincant dans la refonte des caractérisations des personnages iconiques DC.

En effet nous retrouvons nos héroïnes dans des registres qui tirent parfaitement partie de leur nature : Wonder Woman est l’étudiante d’honneur, Batgirl la férue d’informatique, Supergirl est souvent mal dans sa peau, Harley se révèle la joyeuse fêtarde, Poison Ivy la geek de la nature ou encore Katana la passionnée de défi.

© DC Comics / Urban Comics

Parmi les bonnes idées, du côté du corps enseignant, notons le choix d’Amanda Waller, la dirigeante de la Suicide Squad, comme Principale, ici dans un rôle beaucoup moins impitoyable mais constituant cependant une parfaite figure d’autorité !

Le graphisme, quant à lui, coloré et mignon, se révèle du même avenant, proposant des costumes légers relativement réussis qui ont tout pour plaire aux plus jeunes mais aussi aux moins jeunes.

Un univers et un album très classiques, destinés à un public très jeune, mais qui a la qualité de proposer une transposition aussi malicieuse que respectueuse des icônes féminines DC Comics.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

DC Super Hero Girls T1. Scénario : Shea Fontana. Dessin : Yancey Labat. Traduction Xavier Hanart. Urban Comics, collection "Urban Kids". Sortie le 14 octobre 2016. 152 pages. 10,00 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

La Collection "Urban Kids" d’Urban Comics, sur ActuaBD :
- Gotham Girls,
- Batman : Les nouvelles aventures T1,
- Batman : Les nouvelles aventures T2,
- Lumberjanes T1,
- Batman Aventures T1 & Superman Aventures T1.

  Un commentaire ?