Fluide fait son sale gosse, et attaque Spirou

5 mai 2018 9 commentaires
  • Est-ce l’effet « Mai 68 », un thème au cœur de leur nouveau numéro, le 504 ? Fluide assaisonne copieusement Spirou dans un édito signé « La rédaction de Fluide Glacial ». Le titre ? « Le journal de Spirou a 80 ans et ça se voit ! » Bigre !

Fustigeant la discrétion de l’anniversaire de Spirou cette année, l’éditeur des Idées noires de Franquin, dont le journal est né un 1er avril, justifie son nom très farces et attrapes : « Pour le coup nous attendions tous, légitimement, la grande célébration au son des tambours et trompettes, un numéro grandiose, couronné d’une grande fête à Marcinelle ponctuée de discours et happenings divers. Au lieu de cela, nous avons eu droit le 21 avril dernier à un bête numéro classique sorti en quasi-catimini.  » Prends ça dans les dents !

Et de comparer leurs anniversaires respectifs : aux 20 ans de Fluide, un hors-série de 160 pages avec le « Gotha de la profession » (Franquin, Mézières, Druillet, Fred, Forest…) ; pour le 400e numéro, un numéro géant, etc. Avec pour les 40 ans, dit l’édito, un anniversaire à Angoulême « en présence d’Antoine Gallimard qui dansa nu sur la table un sirtaki endiablé avec Otomo tout juste sacré Grand Prix de l’édition 2015…  » Et ActuaBD a raté cela ?

Fluide fait son sale gosse, et attaque Spirou

Bon, tout cela sent la potachologie à plein nez. Qu’en pense-t-on chez Dupuis ? « Sous les pavés, la plage… » titre le journal. En 1968, Pilote faisait aussi sa petite révolution avec les chevelus de l’époque. Les v’là qui reviennent ! Increvables ces vieux fourneaux ! Cela dit, Pilote comme Goscinny ne sont plus là pour en rire.

Grinçant l’édito.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • Droit de réponse pour le moins étonnant de Florence Mixhel dans l’édito du Spirou n°4179 reçu ce matin...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Pascal le 5 mai à  14:57 :

      Effectivement le "droit de réponse" est étonnant, ne tenant pas compte du ton décalé de l’édito de Fluide Glacial. Cette réponse n’est pas drôle, et n’a aucun intérêt. De ce point de vue, elle se met au niveau de l’édito en question. Tout cela fait beaucoup de papier, et de temps-de-cerveau-de-lecteur disponible gâchés !

      Répondre à ce message

      • Répondu par Henri Khanan le 5 mai à  21:17 :

        Sans doute un gag interne, prévu de longue date compte tenu des délais d’impression et de distribution. Au fait, si on parlait de Presstalis (nouveau nom des NMPP) qui semble connaitre des problèmes financiers, qu’il répercute chez ses fournisseurs, les éditeurs de journaux ?

        Répondre à ce message

        • Répondu par Pascal le 6 mai à  15:49 :

          Effectivement, je n’avais pas pensé à ça, mais vous avez sans doute raison. Par contre, ça reste pas drôle donc si c’était orchestré, ils auraient pu se fouler un peu plus (surtout chez Spirou)

          Répondre à ce message

  • Eric Deup s’était "attaqué" à L’Echo des Savanes, il a été viré de Fluide Glacial ... Lindingre va t-il avoir le même sort où là du coup on peut rire d’un autre journal "voisin" de kiosque ?!

    Répondre à ce message

    • Répondu par Arthur le 7 mai à  13:06 :

      Puis-je vous poser une question à propos du numéro 4179 ?

      Répondre à ce message

    • Répondu par kyle william le 7 mai à  14:54 :

      Qu’est-ce qu’on apprend ? Un auteur de Fluide viré pour avoir critiqué l’Echo ? Vous avez des précisions factuelles sur cette nébuleuse affaire ?

      Répondre à ce message

      • Répondu par Henri Khanan le 10 mai à  19:26 :

        Les survivants de la presse BD en kiosque devraient plutôt se serrer les coudes, plutôt que de se livrer à une gue-guerre stérile. Presstalis augmente ses frais de diffusion, la situation devient difficile...
        Panini Comics vient d’annoncer son retrait des kiosques (sauf pour le mag Star Wars). Ses revues continueront à paraitre sous forme cartonnée, uniquement dans les magasins qui ont un rayon Librairie, à partir du 1er juillet.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Frédéric Guthmann le 13 mai à  21:23 :

          Incompréhensible et risible…
          Spirou n’a pas pris une ride et fluide non plus.
          Quel intérêt de riposter par un Scud à un édito plus nostalgique (et auto-promotionnel) que satirique (et d’ailleurs pas drôle…) ? Quant à la réponse dans Spirou, le fait de renvoyer à un QR code la lecture du texte soit disant polémique n’est pas grandiose… plutôt psychose (et techno).
          Voilà, voilà… et vive la BD (quand même) !!!

          Répondre à ce message