« La Ligue des Gentlemen extraordinaires » : La tentation du crossover.

29 août 2003 8 commentaires
  • Alan Moore est certainement l'un des plus grands scénaristes de son temps. {Watchmen}, {V pour Vendetta}, sa version de {Swamp Thing}, de {Batman}… restent parmi les albums qui ont marqué ces deux dernières décennies. Si la LXG (résumé de {League of Extraordinary Gentlemen}) ne figure pas spécialement dans cette {short-list}, ce n'est pas parce que c'est une série mineure, au contraire. Le producteur Don Murphy n'a pas hésité un seul instant en mettant une option sur le scénario, alors même qu'il n'avait pas fini de produire le précédent film tiré d'une œuvre, peut-être la clé de voûte de la production du scénariste anglais : {From Hell}. Quant à Sir Sean Connery, il a absolument tenu à en être le producteur exécutif.

On connaît depuis longtemps ce truc éditorial très commun aux Etats-Unis qui consiste à croiser deux séries populaires dans un épisode inédit : les Batman/Superman sont légion et il n’est pas de super-héros populaire qui n’ait un jour rencontré dans ses cases le super-bodybuildé d’en face. Ces suprêmes cross-overs sont parfois même l’occasion, comme cela a été le cas pour Crisis of Infinite Earth lorsque Marv Wolfman (au scénario) et Georges Pérez (au dessin) imaginent une aventure commune de tous les héros de DC Comics, de mieux restructurer des univers qui, avec le temps et l’intervention de dizaines de scénaristes, étaient devenus complètement incohérents.

C’est cette idée que reprend Alan Moore pour l’appliquer au gratin des héros de la littérature populaire du 19ème siècle. C’est simple, mais il fallait y penser : il réunit dans la même aventure Allan Quatermain, l’aventurier des Mines du Roi Salomon de H. Rider Haggard, le Capitaine Nemo de Jules Verne, l’Homme Invisible de H.G. Wells, un vampire de Bram Stoker, Docteur Jekyll et Mister Hyde de Robert-Louis Stevenson et enfin Dorian Gray d’Oscar Wilde, sans compter les allusions à Conan Doyle et au fait divers victorien par excellence : la légende de Jack l’éventreur. Tout ce beau monde est convoqué par un certain M (non pas M le Maudit, mais M comme Moriarty) pour élucider les agressions répétées dont font l’objet les capitales européennes dans le but de les déstabiliser et de provoquer une guerre mondiale.

L’adaptation filmée n’hésite pas à faire des entorses au script original. Ainsi, Hollywood oblige, il a fallu convertir le pudding au burger king : le héros américain Tom Sawyer du local de l’étape Mark Twain est ajouté à la liste. La greffe prend, avouons-le, grâce à un jeu paternel entre Quatermain/Sean Connery et Sawyer/Shane West. Le soufflé numérique, depuis Spider-Man, X-Men et Matrix n’est pas encore retombé : les effets spéciaux dégoulinent de l’écran. Hollywood n’a pas encore compris que les transformations monstrueuses en temps réel à la Hulk navrent le spectateur plus qu’ils ne l’impressionnent. On y a droit, hélas. Mais enfin, tout n’est pas perdu : l’aventure est trépidante et donne l’impression de se promener dans un roman de Jules Verne. Les effets sont grand-guignolesques mais, cela dépassé, on ne s’ennuie pas. Le film, finalement, se consomme avec plaisir, comme une friandise au moment du quatre heures.

Et Moore dans tout ça ? Il est absent du film, sans doute pour mieux nous inviter à le relire.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

« La Ligue des Gentlemen extraordinaires » sort sur les écrans français le 1er octobre prochain.

 
Participez à la discussion
8 Messages :
  • Je suis allé voir ce film et j’ai été a moitié deçu !!!!
    L’histoire est pas trop mal mais les enchainements sont parfois trop "rapides" mais bon cela reste un bon film a voir ...

    oO_MisteR_AssoL_Oo

    Voir en ligne : Visitez mon site !!!

    Répondre à ce message

    • Répondu par Pym. le 12 octobre 2003 à  01:30 :

      Dommage...Ce film n’est qu’à la hauteur d’une série B. Bourré d’invraissemblances dures à avaler, mal filmé pour masquer la pauvreté des actions, les combats sont pitoyables et surtout n’on rien d’extraordinaires. Outre le scénario inepte et cousu de fil blanc, les effets spéciaux sont très visibles, et le jeux des acteurs est sans relief.
      Les personnages extraordinaires se battent à coup de révolver ! Le film est presque ennuyeux.
      Si vous cherchez un film d’action, n’y allez pas.
      Pour apprécier ce film, il faut aimer l’humour des salons Anglais et la BD des années 60.

      Répondre à ce message

      • Répondu par La Fan le 12 octobre 2003 à  20:46 :

        E suis pas tout à fait ok.C’est un bon film où on a le plaisir de revoir Sean Connery ou d’autres.On retrouve aussi des allusions à d’autres films ex : M comme dans James Bond.C’est pas des bonnes critiques tout ça !!!Il faut avouer que les vieux films sans ces combats trop extraordinaires et ces effets spéciaux chaque 2 secondes...Il faut revenir à la réalité et revoir comment on fesait avant que la grande technologie.Y en a marre de toujours avoir des films avec des gens qui font des sauts de 20 m,des yeux infrarouges,...On retrouve ces vieux livres qui nous on fait planer dans un super film !Il faut aller le voir parce que l’avis des autres n’est pas toujours le même que le nôtre.Les 2 autres messages ont décrit un mauvias film.Moi,je l’ai adoré,alors pourquoi pas aller le voir ?
        Bis à tous !

        Répondre à ce message

    • Répondu par Sofy le 12 octobre 2003 à  16:53 :

      Salut !
      moi, j’ai bien aimé le film sauf effectivement les actions qui sont trop rapides. Parfois, on n’y voit rien (bagarres notamment).
      Mais j’ai bien aimé l’idée, le concept.
      A+

      Répondre à ce message

  • Scénario : pauvre adaptation
    FX : 0
    Jeu d’acteur : plus que moyen
    Tom Sawyer : pourquoi pas bécassine...
    Bref Navrant (Dommage l’idée était bonne...)
    > :(

    Répondre à ce message

    • Répondu par l le 20 octobre 2003 à  09:50 :

      absolument pas d’acord avec toi, ce film reste une histoire qui jusqu’alors n’avait pas été adapté au cinéma,les personnages degagent une personnalit tres forte ce qui donne une vivacité collective au film.

      Répondre à ce message

  • je vous conseille de lire la bande dessinée d’origine qui est a peu pres aussi génialissime que le film est pitoyable.
    D’une oeuvre érudite, drole et originale, les auteurs du film on tiré le film le plus lamentable possible.
    ce serait comme comparer le seigneur des anneaux à mortal kombat 4, sans rire

    Répondre à ce message

  • J’ai adoré ce film qui se laisse voir. Il propose au simplet de bonnes scènes d’actions que le puriste apprécie effectivement comme une friandise. Mais le puriste n’est pas en reste, il peut également se délecter d’allusions brèves qui l’emportent dans ses littératures passées. Encore faut-il avoir lu, ce qui n’est à peu près le cas pour aucun bon cinéphile qui se respecte et qui bien évidemment condamne en bon imbécile, le film.

    Répondre à ce message