Mondiale™ - Par Beb Deum et Alain Damasio – Les Impressions nouvelles

8 juin 2017 2 commentaires
  • Des portraits de face, majoritairement féminins, façon Olivieiro Toscani pour Benetton, mais entièrement réalisés à la palette graphique par un pionnier du genre : Beb Deum. Ils mettent en évidence la façon dont le corps est exploité dans notre époque moderne, la marchandisation ultime de ce support, sa "golémisation" en quelque sorte. Fascinant, forcément.

C’est un jeu sur le différent et le semblable. Le semblable est cet être de face, féminin le plus souvent ; la différence, c’est ce corps qui se distingue par la couleur de peau naturelle, puis « customisé » par toutes les variations qu’on lui fait subir : chevelures, tatouages, illustrations, scarifications, piercing, accessoires… Autant de marques d’indépendance ou d’allégeance sur ce qui nous est donné, pour en faire un objet et non plus un être. Un corps devenu un véhicule d’expression comme un mur de jungle urbaine.

L’être humain « faite à l’image de Dieu », à en croire certains, se trouve ainsi détourné, modifié, magnifié, gamifié, frankensteinisé, golémisé en résumé. Il devient créature par l’usage de son propre corps puis marchandise, marque déposée, droit d’auteur,... asservi aux tendances de la mode, de l’argent, aux idéologies…

C’est cela que le dessin de Beb Deum exprime, sur les scansions éclairantes d’Alain Damasio dans une mise en page originale. Il sidère, séduit, hypnotise, joue en permanence avec notre faculté d’identification, d’empathie, et perd notre esprit dans une projection toute moderne, humaine quoiqu’aliénante et inquiétante. Une expérience.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander « Mondiale™ » - Par Beb Deum et Alain Damasio – Les Impressions nouvelles, chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :