"Un jour sans Jésus" : un « 24h Chrono » à la poursuite du corps du Christ !

12 juin 2017 0 commentaire
  • Six albums parodiques revisitent le dimanche de Pâques de l'an 33 : douze heures vécues par les apôtres et autres contemporains du Christ, après la disparition du corps de Son tombeau. Aussi drôle qu'irrévérencieux !

Jérusalem, dimanche de Pâques de l’an 33 après JC. Du mont Golgotha au palais de Ponce Pilate, une rumeur enfle dans toute la ville sainte : le corps du Christ a disparu ! Décidément, même mort, celui-là continue de faire des siennes... Miracle, blague à deux deniers ou vol crapuleux ?

Auquel cas, les suspects ne manquent pas : les Zélotes et leur révolution ; les Romains sentant le vent tourner ; Hérode et sa maîtresse Salomé, friande de morceaux de prophètes morts ; les Marchands du temple et leur trafic de reliques bon marché... Sans parler des apôtres, cette bande de cannibales anthropophages qui se vante d’avoir « mangé le corps du Christ », et prêts à tout pour faire croire à leur nouveau concept révolutionnaire : la résurrection !

"Un jour sans Jésus" : un « 24h Chrono » à la poursuite du corps du Christ !

Les trois premières pages du premier tome

Dès les premières pages de ce premier tome (ci-dessus), on comprend rapidement que Nicolas Juncker se permettra toutes les irrévérences pour nous faire vivre (et rire) cette journée historique du dimanche de Pâques 33 après Lui. Si cette insolence était gratuite, le propos de cette série serait juste méprisante, mais l’auteur de Malet, de D’Artagnan, de Fouché ou encore de La Vierge et la putain est bien plus malin que cela : il mêle les passages des Évangiles avec les événements historiques pour mieux laisser vagabonder son humour piquant et remplir les blancs de l’Histoire...

Outre l’impertinence à l’encontre des figures chrétiennes, ce sont surtout le rythme de la narration et l’acuité das la définition des personnages qui captivent. En effet, le scénariste a savamment tissé les fils de son intrigue, séparant les divers apôtres en groupes pour retrouver le corps du Christ. Sans oublier les autres grandes figures de l’époque, telles que Ponce Pilate et ses Romains, Barabbas, Judas le Galiléen et ses Zélotes, Hérode et ses sujets juifs, Salomé et sa folie des plateaux, le futur apôtre Paul, etc. Le tout est orchestré de main de maître : tous ces personnages courent en tous sens dans Jérusalem et ses alentours pour retrouver le Christ ou échapper à leurs poursuivants. Ce rythme est soutenu par le temps qui passe, soit deux heures par album pour un total de douze en tout : un « 24h Chrono » à la poursuite du corps du Christ !


Le récit contextualise la fragilité politique de l'époque, et le climat de révolte des Zélotes, via son leader reconnu, Judas le Galiléen

Ce rythme enlevé est aussi et surtout accompagné par le dessin ultra-dynamique de Chico Pacheco. Son expérience de story-boarder lui permet d’aller à l’essentiel à chaque case. Son graphisme classique mais ultra-efficace se conjugue à ce découpage au couteau pour livrer une extraordinaire course-poursuite sur près de deux cinquante pages.

En effet, le tempo hallucinant du récit rappelle les sketches finaux des Benny Hill Show des années 1970 et 1980, tant dans le rythme que dans l’humour, répétitif et sans respecter vraiment de limites. Cette prouesse a son revers : même si les différentes intrigues sont bien conduites, certains passages invitent à relâcher l’attention, et la lassitude peut pointer le bout du nez. Heureusement que les nombreux rebondissements, l’humour et les portraits des différents apôtres en page de garde aident à renouer le fil !

Cette gageure feuilletonesque ne pourrait vivre en bande dessinée sans une publication ultra-rapide et un engagement éditorial conséquent, et c’est pour cela que Glénat en propose un tome mensuel depuis le mois de janvier, le dernier sortant ce 14 juin prochain. L’occasion pour les indécis de succomber à cette irrévérencieuse fable christique, où l’on apprend tout de même beaucoup, mais où l’on rit surtout grâce à l’audace des auteurs !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

D’Un Jour sans Jésus, par Nicolas Juncker & Chico Pacheco (Glénat), commander :
- le livre I/VI chez Amazon ou à la FNAC
- le livre II/VI chez Amazon ou à la FNAC
- le livre III/VI chez Amazon ou à la FNAC
- le livre IV/VI chez Amazon ou à la FNAC
- le livre V/VI chez Amazon ou à la FNAC
- le livre VI/VI chez Amazon ou à la FNAC

Du même scénariste, lire notre article concernant : Fouché T. 1 : Le Révolutionnaire – Nicolas Juncker et Patrick Mallet – Les Arènes BD

  Un commentaire ?