Une fois de plus, Bastien Vivès fait l’évènement

10 mars 2011 7 commentaires
  • Preuve de la stature acquise par Vivès, son nouvel album est lancé avec des moyens plus importants par son éditeur. Dans un style qui choisit la radicalisation, l'auteur du goût du chlore raconte une histoire passionnante dans l'univers de la danse classique. De quoi combler ses -déjà- nombreux fans.
Une fois de plus, Bastien Vivès fait l'évènement

Polina arrive encore gamine, pour sa première audition, sa maman toute proche. Nous sommes quelque part en Russie, dans une école de danse prestigieuse. Intimidée, peu sûre d’elle, elle parvient pourtant à passer l’épreuve. D’une sélection à l’autre, Polina atteint des niveaux toujours supérieurs, bénéficiant de professeurs prestigieux. En particulier Nikita Bojinski, véritable icône pour toutes les ballerines. Et le maître, malgré sa sévérité et sa froideur apparente, de proposer une chorégraphie exclusive à Polina...

Beaucoup de premières pour ce nouveau Vivès : premier one-shot dégagé d’un contexte intimiste contemporain. Premier ouvrage de 200 pages. Et aussi premier album avec des fonds de case gris. Cette couleur omniprésente (sauf pour les scènes de représentation nocturne, en fond noir) illustre efficacement l’ambiance studieuse et répétitive des exigeants cours de danse.

JPEG - 7.3 ko
Dessin inédit pour la galerie 9e Art
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

L’auteur ajoute une autre nouveauté à son trait désormais facilement identifiable : l’héroïne apparaît toujours avec une forte nuance de noir au niveau de la bouche et du nez. Son professeur, l’énigmatique Bojinski, demeure caché derrière ses lunettes, jusqu’aux dernières planches, ou ses yeux apparaissent enfin, à l’occasion d’une scène d’une grande force d’émotion.

Grâce à une narration d’une formidable fluidité, Bastien Vivès nous entraîne dans la vie d’une danseuse atypique, dont on suit l’émancipation artistique avec un intérêt permanent. S’attachant aux mouvements, avec une précision délicate, et aux regards, si justes, le dessinateur néglige souvent certains autres détails, notamment les décors.

Avec Polina, nouveau cap dans la jeune carrière de Vivès, on peut désormais attendre des œuvres très différentes, qui garderont probablement ses qualités particulières : une grande force d’émotion avec un art inné de la retenue.

***

On peut ajouter une autre nouveauté pour le jeune dessinateur : sa première exposition-vente en galerie, du 10 au 23 mars 2011, à la galerie 9e Art à Paris. L’artiste dessinant essentiellement sur tablette graphique, ce sont des dessins inédits qu’il a exécutés pour cette exposition unique.


JPEG - 22.5 ko
Les planches n’existant qu’en numérique (deuxième photo), l’artiste a du faire une série de dessins inédits pour pouvoir avoir des originaux à vendre.
Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Polina - Par Bastien Vivès - KSTR

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

également du même auteur :

- Pour l’empire

- Amitié étroite

- Dans mes yeux

- La Boucherie

VERNISSAGE LE JEUDI 10 MARS À PARTIR DE 18H00
EN PRÉSENCE DE L’AUTEUR

GALERIE 9e ART

4 rue Cretet – 75009 Paris

01 42 80 50 67

www.galerie9art.com

 
Participez à la discussion
7 Messages :