Angel Wings T. 5 - Par Yann et Hugault - Editions Paquet

28 décembre 2018 3 commentaires
  • Suite des aventures des Burma Banshees, ces unités au cœur de la Guerre du Pacifique. Nous y retrouvons la belle Angela aux prises avec les joies et les désagréments de la vie militaire dans le contexte bien particulier des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale.

La belle Angela doit veiller sur Betty Nutton, une artiste chargée de divertir les troupes. Le spectacle programmé sur l’île de Tinian est annulé pour cause d’attaques particulièrement sévères des chasseurs nippons. Les deux jeunes femmes rescapées de justesse d’une précédente expédition se retrouvent sur l’île d’Iwo Jima, à peine reconquise par les marines. L’actrice profondément choquée par ces mésaventures est rapatriée vers Hawaï. Ceci n’est pas pour déplaire à Angela, dont les relations avec l’actrice ne sont guère faciles. Elle va enfin pouvoir abandonner son rôle de « nounou » et de garde du corps pour renouer avec de « vraies missions ».

Désormais, elle est chargée de patrouiller au large de l’île, à la recherche de pilotes naufragés à la suite des violents combats qui se poursuivent au nord. C’est dans ces conditions qu’elle retrouve Rob, son ancien boy-friend engagé dans l’escorte des terribles B-29 en route vers le Japon. Notre héroïne ignore encore qu’elle va se retrouver au cœur de l’une des plus terribles batailles de la Seconde Guerre mondiale.

Angel Wings T. 5 - Par Yann et Hugault - Editions Paquet
Acrobaties aériennes toujours impressionnantes au fil des pages.

Dans ce contexte, Romain Hugault s’en donne à cœur-joie avec des scènes de batailles et d’acrobaties aériennes toujours aussi époustouflantes. La beauté des images compense une narration dont le rythme s’essouffle, donnant parfois l’impression de faire durer l’intrigue. Certes, le rapprochement avec les événements authentiques de la Seconde Guerre mondiale rend cette histoire digne d’intérêt en dépit d’un côté glamour parfois un peu trop insistant.

On appréciera l’un des principaux mérites de la série : donner à voir avec un ton novateur et un graphisme séduisant un conflit loin des aventures plus aseptisées et plus sages de Buck Danny ! La proximité de la fin de la guerre avec son cortège d’événements dramatiques comme les bombardements intensifs du Japon et le largage imminent du feu nucléaire donne à ce récit un aspect haletant, presque angoissant, aussi perceptible dans l’attitude de certains personnages principaux que dans le soin apporté à la documentation.

Des images à vous envoyer en l’air !

Les péripéties de cette aviatrice délicieusement sexy et au caractère bien trempé se lisent néanmoins toujours avec plaisir, d’autant qu’on ne nous épargne ni ses états d’âmes, ni ses préoccupations amoureuses ! L’ensemble demeure de très bonne facture et offre au lecteur la possibilité de savourer un bel objet graphique.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

 
Participez à la discussion
3 Messages :