Appel à contribution : un concours de dessins de presse contre le négationnisme et le conspirationnisme

12 novembre 2019 0 commentaire
  • Ces dernières années, les « Fake News » ont modifié le paysage médiatique et certains courants politiques ont fait de la « post-vérité » leur viatique, distillant le poison du conspirationnisme et du négationnisme, décrédibilisant des médias déjà fragilisés par ses problèmes de diffusion, ses rapports compliqués avec la publicité et la concurrence de l’Internet. Un concours de dessin vient contribuer à lutter contre ce fléau.

De plus en plus, la confusion est faite entre l’information -c’est-à-dire la diffusion de faits- et la connaissance -l’analyse de ces mêmes faits, la recherche de leurs sources et leur contextualisation. Le développement des réseaux sociaux a permis la diffusion de masse de cette mauvaise information qui occulte la bonne.

Comment lutter contre cette engeance ? depuis le XIXe siècle, on sait que le dessin d’humour fait passer efficacement des messages complexes et tourne en dérision les imbéciles de toute obédience. La puissance du dessin reste une évidence en ce début du XXIe siècle où l’image a envahi tous les écrans.

Depuis plusieurs années, Conspiracy Watch – l’Observatoire du conspirationnisme lutte contre les illuminés de tout genre en déconstruisant leurs argumentations fallacieuses. Depuis plusieurs années aussi¸ le Mémorial de Caen ouvre ses portes à la caricature internationale souvent opprimée.

Ces deux institutions ont décidé de s’allier pour clancer, en partenariat avec le magazine L’Histoire, r un concours international de dessins de presse contre le négationnisme et le conspirationnisme : « Cartoonists Vs. Conspiracy ».

Appel à contribution : un concours de dessins de presse contre le négationnisme et le conspirationnisme
Dessin de Kianoush Ramezani

Les dessins présentés pourront avoir pour thème : «  le conspirationnisme en général, sa rhétorique, sa phraséologie, sa logique douteuse ; une ou plusieurs théories du complot portant notamment sur des événements historiques ou marquants (attaques du 11 septembre 2001, décès d’une personne célèbre, catastrophes naturelles, épidémies, guerres, révolutions, phénomènes inexpliqués…) ; des thèses négationnistes portant notamment sur des massacres de masse ou des crimes contre l’humanité (génocide des Arméniens, génocide des Juifs d’Europe, génocide des Tutsi du Rwanda…). »

Trois lauréats seront élus par un jury de personnalités avec des prix d’un montant de 3500 €, 2000 € et 1500 €. « Les douze membres du jury de sélection, composé de professionnels du dessin de presse, de représentants des institutions partenaires et de journalistes, désigneront collégialement les lauréats du concours selon les critères suivants : pertinence et éloquence du dessin par rapport au thème du concours, choix du sujet, pertinence de la composition, qualité de la production… » dit le communiqué.

Les membres du jury international sont : Kady Adoum-Douass, Viktor Bogorad, Marco De Angelis, Xavier Gorce, Stéphane Grimaldi, Didier Pasamonik que les lecteurs d’ActuaBD connaissent bien, Kianoush Ramezani, Rudy Reichstadt, Rayma Suprani, Ann Telnaes, Adèle Van Reeth et Zoé Varier.

Voir en ligne : PLUS D’INFOS SUR LE CONCOURS SUR LE SITE DE « CONSPIRACY WATCH »

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Concours international de dessins de presse “Cartoonists Vs. Conspiracy”
INFOS ET RÈGLEMENT DU CONCOURS SUR LE SITE DE « CONSPIRACY WATCH »

  Un commentaire ?