Azolla - Par K. Bernadou - Atrabile

8 juin 2016 0 commentaire
  • Un conte fantastique, érotique, problématique, exotique, magnifique : un ovni en « -ique ». Il y a parfois des albums qu’il est juste impossible de résumer : {Azolla} fait partie de ceux-ci. Cet objet non identifié séduit, sans qu’il soit évident de l’expliquer. L’histoire ? Azolla vit avec un homme dans une maison au milieu des bois. Elle passe ses journées à l'attendre...

L’attente est longue, et il finit par disparaître. Elle part alors à sa recherche, dans son propre corps, dans lequel elle rencontre d’autres représentations d’elle, avec qui elle fait l’amour, puis son homme, mais sans visage, puis elle enchaîne les amants qu’elle dévore littéralement.

Azolla - Par K. Bernadou - Atrabile

La suite est dans le même ton et nous laisse libre de donner le sens que l’on veut à toutes ces planches truffées de symboles psychanalytiques. L’univers est bien sûr complètement fantastique et délirant, et réalité et fantasme se percutent manifestement sans discontinu, mais cela ne se prête que mieux à l’interprétation, l’explication étant inatteignable.

L’album est entièrement muet et repose donc totalement sur la force de l’aquarelle de Karine Bernadou, dont l’œuvre est actuellement exposée à Paris.

Il y a quatre ans, elle livrait chez le même éditeur Canopée, qui empruntait déjà la voie du conte pour parler, de manière inquiétante, du passage à l’âge adulte, et à laquelle on ne peut s’empêcher de comparer cet album.

Par la suite, elle avait touché un public plus large avec sa web-série Hystéria pour Professeur Cyclope. Elle revient à un propos plus exigeant sous un trait apparemment innocent et quasi enfantin. Le dessin est rond, élégant, les couleurs splendides, la narration est fluide et l’on ne peut qu’être admiratif devant tant d’expressivité et de maîtrise graphique.

Un beau conte cru, aussi dérangeant que rassurant, simple que complexe et ambitieux, à mettre entre toutes les mains des jeunes de 17 à 77 ans !


(par Tristan MARTINE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?