Dans le ventre de la hyène

28 juillet 2014 2 commentaires
  • "Souvenirs d'un enfant-soldat. Souvenirs d'une vie volée. Gâchée par l'ombre de son grand frère, Anouar, qui ne lui a transmis que le feu qui brûle dans le ventre de la hyène..."

Le Ventre de la hyène raconte le parcours de deux enfants-soldats dont le destin va les mener des guerres tribales et des révolutions arabes en Afrique à la violence des gangs des cités marseillaises. Par les auteurs de Quitter Saigon et de Spynest.

Dans le ventre de la hyène

Disney n’a rien inventé. Lorsque le fameux studio aux grandes oreilles sortit le film du Roi Lion au cinéma, il y a de cela vingt ans, celui-ci nous dépeignait la hyène comme un animal cruel, fourbe et glouton. Un cliché ancestral lié au fait que l’animal se nourrit le plus souvent de cadavres. Certaines légendes ancestrales africaines vont plus loin encore, affirmant que ce féloïdé symbolisant la mort et le maléfice, doit sa silhouette trapue due et la forme si caractéristique de son arrière-train au fait qu’il sert de siège aux sorcières... Il est clair que la hyène n’a pas bonne réputation dans l’imaginaire collectif.

Ainsi donc, les éditions du Lombard ont publié fin juin un roman graphique né de l’imagination de Clément Baloup et Christophe Alliel dans lequel nous suivons le parcours chaotique des frères Anouar et Talino, enfants-soldats liés par le totem de la bête.

Victimes et bourreaux

Bien que le scénario s’inspire de l’actualité, c’est surtout la relecture du mythe des frères ennemis que Baloup donne à (re-)découvrir.

Une thématique intemporelle, racontée du point de vue de Talino, un jeune garçon entrainé malgré lui dans la spirale de violence impulsée par son grand frère Anouar. Il apprend pas à pas la dure loi de la guerre et les conditions de survie dans cette Afrique tant fantasmée pr les médias, sans cesse marquée par les soubresauts de l’Histoire.

Bien que le trait de Christophe Alliel soit encore empreint de froideur, il est compensé par un sens de la mise en scène consommé. La couleur, sans être révolutionnaire, achève de donner corps et dynamisme à cet album dont les dialogues et l’énergie devraient faire mouche, en particulier auprès des jeunes adultes.

Le Ventre de la Hyène
Christophe Alliel & Clément Baloup (c) Le Lombard

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le Ventre de la Hyène (one shot) - Par Alliel & Baloup - Le Lombard

Visitez le blog de Christophe Alliel

Visitez le blog de Clément Baloup

Le Ventre de la hyène sur le site du Lombard

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :