Des Fragments de l’oubli - Par Serge Annequin – Editions Paquet

3 décembre 2011 4
  • Avec cet album, les éditions Paquet choisissent de nous entraîner dans l'univers à la fois mystérieux et poétique d'un jeune auteur Serge Annequin.

Alors qu’en Islande un volcan entre en éruption, Faustine, jeune fille de quinze ans à peine se retrouve soudain seule, abandonnée par un père… à tête d’oiseau !

Celui-ci vient de lui raconter de bien étranges souvenirs d’enfance où il est question de magie, d’une mystérieuse boule bleue envahissante que la jeune fille finira par retrouver à la fin (provisoire) de ce récit intimiste et troublant.

Entre son ami Samir « le mec le plus cool de Terre » et l’étrange Madame Nicolof, voisine âgée et passablement déjantée, le quotidien de Faustine se résume à un univers de fantasmes, d’hallucinations et de solitude, n’ayant pour pour seul compagnon qu’un vieux dictaphone sur lequel elle laisse des messages à une mère qu’on devine disparue ou très éloignée.

Ce premier tome d’un triptyque constitue le début d’une sombre (parfois très sombre) histoire où se mêlent absence, maladie et rêves étranges. Un récit fortement baigné d’ambiances mystérieuses, presque morbides, où l’intrigue reste à la fois diffuse et en demi-teinte.

Serge Annequin, après avoir travaillé pendant plusieurs années dans la communication, vien de commencer une carrière en bande dessinée par la publication des Très étranges et très inopinées aventures d’Auguste Louis Chandel en compagnie de Jean-Luc Jullian aux éditions Lieux Dits. En ayant recours à une ambiance graphique prenante et envoûtante, il nous délivre ici une chronique intime et désenchantée sur la difficulté de se faire une place dans un environnement urbain, gris et déshumanisé.

L’entreprise est audacieuse et intéressante, mais n’est pas sans risque car destinée à des lecteurs exigeants, sensibles à cet univers de spleen parfois proche du désespoir. Œuvre difficile, cette histoire ne cherche manifestement pas à séduire, tout en restant au service d’un discours attachant malgré un trait solide et personnel.

La publication des deux autres tomes sera t-elle en mesure de lever toutes les ambigüités et les interrogations soulevées par ce premier volume ?
C’est semble-t-il tout le pari entrepris par ce jeune auteur.

Une publication des éditions Paquet qui souligne une nouvelle fois sa volonté d’explorer d’autres horizons.

Des Fragments de l'oubli - Par Serge Annequin – Editions Paquet

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

 
Participez à la discussion
4 Messages :