Je voudrais être tué par une Lycéenne T1 - Par Usamaru Furuya - Delcourt/Tonkam

2 mai 2017 0 commentaire
  • Un professeur souffrant d’une improbable déviance sexuelle et des lycéennes avec des troubles tous aussi rares, tel est le programme de ce fascinant diptyque signé Usamaru Furuya, mangaka touche à tout appréciant les sujets psychologiques inattendus.

Haruto Higashiyama est un enseignant bien sous tous rapports, respecté de tous, sur lequel on peut compter. Cependant il cache un profond secret que personne ne lui soupçonne : il rêve d’être tué par une douce et jolie lycéenne, et ne se trouve plus qu’à un pas de réaliser son fantasme !

Autassassinophile : Pathologie dans laquelle un individu est sexuellement attiré par le risque d’être tué, et dans le cas de notre professeur, son désir va jusqu’à planifier sa mort « idéale » qui repose sur des critères bien précis. Destiné à une brillante carrière de psychologue clinicien, Higashiyama décide au cours de ses études de changer de voie et de se faire professeur de lycée, afin de réaliser son fantasme, qui doit se conclure par sa mort. Et au bout de trois ans de « préparation », il touche au but !

Je voudrais être tué par une Lycéenne T1 - Par Usamaru Furuya - Delcourt/Tonkam
De l’extérieur tout semble normal et banal
JOSHIKOSEI NI KOROSARETAI © 2015 by Usamaru FURUYA / SHINCHOSHA Publishing Co., Ltd.

Usamaru Furuya, fort apprécié des éditeurs français, avec à ce jour une dizaine de titres publiés par chez nous [1], s’est fait une spécialité à varier les genres et les styles graphiques au point qu’il est difficile de le cataloguer, si ce n’est en « expérimentateur », mais même ce qualificatif ne rend pas réellement justice à l’auteur.

Dans l’œuvre qui nous intéresse aujourd’hui, Furuya s’attèle à explorer les troubles qu’on cache aux autres afin de faire bonne figure en société et éviter de susciter peur ou dégoût, une attitude qui, fatalement, isole. Higashiyama, le professeur modèle, n’est ainsi pas le seul habité de troubles « inavouables » à arpenter les pages de l’œuvre. Deux autres lycéennes aux symptomes tout aussi « hors-normes » se trouvent également de la partie, et c’est la rencontre de ces « anormalités », voire de ces solitudes, qui constitue le cœur de l’intrigue.

Dans ce premier tome, Furuya pose tranquillement son intrigue, d’abord avec une série de chapitres qui présentent chaque protagoniste, son histoire et sa « névrose », puis en dévoilant les liens qui les unissent, à travers un club de lycée. Évidemment le mangaka joue sur le décalage entre la vie ordinaire et banale de ce petit monde et les zones d’ombres qu’ils s’efforcent de cacher.

Mais d’étranges idées passent par la tête de notre professeur
JOSHIKOSEI NI KOROSARETAI © 2015 by Usamaru FURUYA / SHINCHOSHA Publishing Co., Ltd.

Le point fort de ce titre, outre de proposer un ensemble de névroses fascinantes, réside dans son ambiance malsaine et dans l’équilibre narratif entre le côté « extraordinaire » de ces névroses et un récit posé et réaliste, presque « clinique », qui évite surenchère et voyeurisme.

Furuya qui change de graphisme à chaque œuvre, l’adaptant à son propos, utilise ici un trait « rectangulaire », clair et propre, finalement assez banal et standard, en cohérence avec son sujet, une banalité propre qui cache une différence inavouable.

Ce premier tome captive et intrigue, chaque personnage jouant sa « partition » pour le moment de son côté, maintenant encore les apparences. Le lecteur n’a qu’une envie : les voir se révéler les uns aux autres et découvrir jusqu’où cela mènera, et notamment de savoir si Higashiyama réalisera son fantasme !

Prévu en deux tomes, la suite et fin sera publiée en octobre : l’attente s’avère insoutenable !

Des étranges idées dont il travaille la réalisation prochaine !
JOSHIKOSEI NI KOROSARETAI © 2015 by Usamaru FURUYA / SHINCHOSHA Publishing Co., Ltd.

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Je voudrais être tué par une lycéenne T1. Par Usamaru Furuya. Traduction Fabien Nabhan. Delcourt/Tonkam, collection "Seinen". Sortie le 8 mars 2017. 240 pages. 7,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Usamaru Furuya sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1 de Je ne suis pas un homme,
- Lire la chronique du tome 2 de Je ne suis pas un homme,
- Lire la chronique de Palepoli.

[1Œuvres de Usamaru Furuya publiées en France :
- Palepoli (1996, 1 tome), Éditions IMHO
- La Musique de Marie (2001, 2 tomes), Casterman
- Le Cercle du Suicide (2002, 1 tome), Casterman
- Tôkyô Magnitude 8.0 (2006, 5 tomes), Panini
- Litchi Hikari Club (2006, 1 tome), Éditions IMHO
- L’âge de déraison (2007, 1 tome), Casterman
- Genkaku Picasso (2008, 3 tomes), Tonkam
- Je ne suis pas un homme (2009, 2 tomes), Tonkam
- Notre hikari club (2011, 2 tomes), Éditions IMHO
- Je voudrais être tué par une lycéenne (2013, 2 tomes), Delcourt/Tonkam

  Un commentaire ?