Kim Devil – La Cité perdue – Editions Sangam

26 mai 2010 9 commentaires
  • Deuxième volume de la collection Jean-Michel Charlier publiée chez Sangam qui réédite les classiques du grand scénariste liégeois. On y retrouve le personnage de Kim Devil, sorte d’Indiana Jones avant la lettre dont les aventures nous mènent au cœur de la forêt tropicale chez les terribles Jivaros !

Chez Charlier, l’aventure fait irruption dès les premières cases : un DC8 avec à son bord quelques passagers est en perdition au-dessus de la forêt tropicale amazonienne. Grâce à un pilote émérite, l’appareil arrive de justesse à faire un atterrissage forcé sur un îlot au milieu du fleuve amazone, mais en plein territoire occupé par les Jivaros, les terribles réducteurs de tête ! Et nous sommes à la fin de la deuxième page.

C’est cela le secret de Charlier : un contexte documenté remobilisant les vieux clichés de l’aventure, des ingrédients classiques accommodés dans une recette nouvelle. Les réducteurs de tête, les Jivaros, on les avait déjà vus dans Tintin. Mais ici, Charlie ajoute un autre standart classique de l’aventure : une cité perdue pavée d’or, le vieux mythe de l’Eldorado

Kim Devil – La Cité perdue – Editions Sangam

Thèmes vus et relus cent fois, mais tout l’art de Charlier est dans la façon de raconter. Ces récits ont pourtant été écrits à la diable, le scénariste belge avait probablement quatre autres scénarios en même temps sur le feu. Il faut dire qu’à l’époque, il n’y avait pas d’albums comme aujourd’hui avec des droits d’auteurs qui tombent à intervalles réguliers. Là, pour croûter, il y avait intérêt à abattre de la planche si l’on ne voulait pas nourrir la famille avec des pâtes pour le restant du mois.

Charlier publiait Tiger Joe dans La Libre Junior avec la complicité de Victor Hubinon. Dans le dossier introductif, Gilles Ratier nous fait découvrir trois planches de cette série retrouvées fortuitement dans une vente publique, des planches d’essai pour sa continuation par un dessinateur non identifié. En les lisant, on découvre qu’il s’agit en réalité d’une première mouture de ce scénario de Kim Devil... qui serait donc en réalité une continuation, sous un autre titre, de la série Tiger Joe. Joli petit scoop !

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Concernant la collection JM Charlier, lire notre article introduisant cet album et les prochaines parutions

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • Robial reviens, ils sont devenus fous !
    27 mai 2010 04:13, par Prince du bon goà »t

    On dirait que le point commun des (ré)éditeurs de vieilleries est un mauvais goût flagrant en matière de design graphique (malgré leur bonne volonté, bien sûr). Après le hideux Tarzan qu’on nous a présenté ici récemment, là on a encore droit à un festival : police "Mistral" kitchissime, fond "photoshopé", mise en page boiteuse… Et je ne parle pas des "majors" comme Dupuis, qui gomme les Marsupilamis et estropie les dessins de Franquin dans les intégrales de Spirou.

    Répondre à ce message

  • Kim Devil – La Cité perdue – Editions Sangam
    27 mai 2010 07:48, par Bertrand P-Y

    En tous cas, ça parait difficile de se procurer cet album qui est indisponnible sur les sites de ventes par correspondance... C’était déjà le cas dès sa sortie.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Gilles Ratier le 28 mai 2010 à  11:17 :

      Bonjour !
      Les éditions Sangam ne se diffusent pas comme les grosses maisons : il faut que le libraire leur commande l’ouvrage pour qu’il leur soit livré ! Après, comme l’éditeur a largement fait passer l’info, soit votre libraire n’était pas intéressé, soit il a négligé de s’occuper de la commande : en tout cas, tous ceux qui se sont manifesté ont été livré le jour même de la sortie annoncée ! Le plus simple pour vous est d’envoyer un mail à infosangam@yahoo.fr ou à francoisdefaye@yahoo.fr pour commander votre propre exemplaire ! Vous pouvez aussi le commander par Internet au Coffre à BD qui va les vendre à partir de dimanche (il en a acheté 100 exemplaires) ! Et dépêchez-vous car, si nos informations sont bonnes (et en général, elles le sont...), ce "Kim Devil et la cité perdue" part déjà comme des petits pains et le tirage de 1000 exemplaires en a déjà pris un sacré coup ! Cordialement
      Gilles Ratier

      Répondre à ce message

  • Kim Devil – La Cité perdue – Editions Sangam
    27 mai 2010 08:13, par progzélite

    Enfin le génie de JM Charlier est reconnu à sa juste valeur. Pour moi il est au scénario BD ce que Hergé et Franquin sont au dessin c. à d. un maitre incontournable.
    Et il est amusant de constater qu’il était tellement prolixe qu’il en arrivait à se plagier lui même. En effet le synopsis de l’un des quatre Kim Devil est identique à l’une des aventures de Marc Dacier...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 27 mai 2010 à  20:23 :

      Pourriez vous me donner les titres des albums concernés ? Cordialement

      Répondre à ce message

      • Répondu par progzelite le 28 mai 2010 à  14:17 :

        Je relis ce WE et je vous donne les titres lundi...

        Répondre à ce message

        • Répondu par progzélite le 1er juin 2010 à  08:30 :

          Les 7 cités de Cibola (Marc Dacier) reprend deux thèmes déja exploités dans Kim Devil. Celui du trésor perdu des Incas (La cité perdue) et surtout, presque à l’identique, celui de l’explorateur trahi par ses compagnons qui est abandonné dans la jungle et qui receuilli par les indiens devient leur chef (Le mystère du Dieu blanc).

          Répondre à ce message

  • Kim Devil – La Cité perdue – Editions Sangam
    27 mai 2010 17:11, par Frenchoïd

    Didier, la phrase « En les lisant ; on découvre une première mouture ce scénario de Kim Devil... » mériterait au moins deux retouches.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 27 mai 2010 à  21:51 :

      Vous avez raison, c’est corrigé.

      Répondre à ce message