"La Cathédrale des Abymes", le nouveau fer-de-lance de Soleil

23 août 2018 0 commentaire
  • Nouvelle série chez Soleil (en 4 tomes) avec deux références de l’Heroic Fantasy en BD : JL Istin (Merlin, Elfes, Druides, etc.) et S. Grenier (Arawn) : ça dépote !

Sinead a 10 ans quand elle est recueillie par Simon, un templier. Il lui enseigne la prophétie des Abymes : comment les Dieux, lassés des guerres entre le Nord et le Sud, décidèrent de créer une gigantesque faille les séparant. La prédiction dit qu’un jour, une cathédrale reliera les deux empires et que le Messie viendra.

Devenue adulte, Sinead a reçu la mission de rechercher un évangile lié à cette prophétie. Parallèlement, l’architecte Pier rejoint la cité Anselme afin d’y régler un litige. En effet, le Mage qui lui a commandé une imposante tour dominant les forêts refuse de le payer et tente de le faire assassiner. Heureusement s’interpose l’enqueteur Duarte, qui déplore que la magie mette certaines personnes au-dessus des autres. Commence alors pour Sinead, Pier et Durart un périple des plus dangereux, lié à la prophétie...

"La Cathédrale des Abymes", le nouveau fer-de-lance de Soleil
La légende contée en une double-page
Une planche en plongée pour présenter l’architecture de la tour construite par Pier

La Cathédrale des Abymes est certainement la série Soleil de la rentrée : elle rassemble en effet Sébastien Grenier qui s’était fait remarquer avec la série Arawn, et le créateur-directeur de la collection Celtic, Jean-Luc Istin, également scénariste d’Elfes [1], de Druides, de Sang de Dragon, du Cinquième Evangile, de Merlin, etc. Bien entendu, réunir ces deux artistes hausse le niveau de nos attentes… Et nous n’avons pas été déçus !

Répondant à la demande de Sébastien Grenier, Istin est parvenu à créer un nouvel univers aussi riche que crédible. La magie existe sans être omniprésente et l’on y retrouve principalement des humains, ce qui permet de s’identifier facilement à l’un des héros. Oui, « des héros », car trois personnages principaux se disputent le premier rang, une femme et deux hommes. Et pas seulement des guerriers archi-puissants !

Pier, ses proches... et le Mage !

L’autre innovation de la série est de ne pas se consacrer qu’à la destruction de certains ennemis, mais aussi à l’érection d’une cathédrale qui permettra de réconcilier les deux empires, séparés par une faille sans fond. Il faudra attendre un peu pour savoir si le scénario pourra rivaliser avec Les Piliers de la Terre, le roman best-seller de Ken Follett qui met en scène un bâtisseur de cathédrale, mais le fait de s’intéresser à un simple homme qui ne possède ni magie, ni art du combat, permet de dépoussiérer le genre, et de sortir d’emblée cette nouvelle série des ornières.

Certes, les fans du genre retrouveront une série de poncifs qui installent bien La Cathédrale des Abymes dans l’Heroic Fantasy : une femme-guerrière marquée par le meurtre de ses parents, une relique qui tombe dans les bonnes mains pour bouleverser les destins, une épopée qui modifiera en profondeur le monde auquel ils appartiennent. Le tout est pourtant suffisamment sombre et rythmé pour qu’on ne s’ennuie pas une seconde, grâce à la succession d’actions vécues par chacun des protagonistes, ainsi que les flashbacks de la guerrière dont l’évolution parmi les templiers séduira le lecteur.

L’autre grand pilier de la série réside dans le dessin de Sébastien Grenier. Chacune de ses cases est un véritable tableau. Au sens propre comme au figuré, car Grenier réalise chaque plan sur une grande toile, avec des peintures, avant de reprendre le tout pour l’agencer en planche. Chaque réalisation est donc criante de vérité, possédant son atmosphère propre, et d’une grande profondeur. Le tout est à couper le souffle, avec un accent tout particulier pour ses architectures et les plans larges de ses villes.

Sans révolutionner en profondeur l’Heroic Fantasy, le premier tome de cette nouvelle série dépoussière suffisamment le genre pour s’avérer captivant. Et que dire du graphisme de Grenier, dont on plaît à se perdre dans chaque case. La Cathédrale des abymes est donc la série à découvrir pour les amateurs du genre !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Commander La Cathédrale des Abymes par Istin & Grenier (Soleil) chez Amazon ou à la FNAC

Tous les visuels sont : © Éditions Soleil, 2018 – Istin, Grenier

[1La série multi-dessinateurs Elfes profite de cinq scénaristes, dont l’univers a été créé et est supervisé par JL Istin.

  Un commentaire ?