La Pastèque lance "Tout Garni", un projet numérique interactif

17 janvier 2017 0 commentaire
  • Les éditions québécoises La Pastèque vous proposent de découvrir dès le 16 janvier 2017 leur tout nouveau projet numérique "Tout Garni".

Conçu comme un calendrier de l’Avent qui se déroulera tout au long de l’année 2017, les lecteurs pourront suivre chaque mois un épisode des aventures d’Arthur le livreur de pizza.

Arthur doit livrer sa pizza au 10 de la rue Truc, mais aucun numéro d’appartement n’est visible. Il va donc sonner à toutes les portes pour trouver qui a commandé la pizza. L’immeuble possède huit logements, dont un inhabité. Arthur va vivre de nombreuses péripéties, chaque porte cachant un monde délirant, poétique ou dangereux.

La Pastèque lance "Tout Garni", un projet numérique interactif
Page d’accueil wwww.toutgarni.telequebec.tv

L’auteur de cette histoire n’est autre que l’écrivain André Marois, auteur du Voleur de sandwich, un livre jeunesse illustré par Patrick Doyon aux éditions La Pastèque.

Douze illustrateurs donneront vie à Arthur au fil des mois. Au mois de janvier, c’est Pascal Girard auteur de La collectionneuse, Valentin, Jimmy et le Big Foot, (éditions La Pastèque) qui commence l’histoire du livreur de pizza.

Ce premier épisode, mis en ligne le 16 janvier 2017 sur la plateforme, est diffusé par Télé-Québec : toutgarni.com. Les internautes peuvent y rencontrer Arthur et le suivre jusque dans l’appartement des « artisses ». Un épisode de janvier mêlant bande-dessinée, animations et interactions.

Premier épisode de Tout Garni, Les Artisses d’André Marois et Pascal Girard

Dès février, les épisodes seront dévoilés chaque premier mercredi du mois. Ils se succéderont sur des supports numériques variés : de la réalité virtuelle à l’expérience en 360 degrés, en passant par la bande dessinée défilante ou le mini jeu.

A noter également qu’à la fin de chaque épisode, les utilisateurs pourront prendre part au développement de l’histoire en se rendant sur les médias sociaux de La Pastèque.

(par Morgane Aubert)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?