La Promesse de la Tortue - Par Piatzszek et Tieko – Editions Grand Angle / Bamboo

28 mai 2020 0 commentaire
  • 1642. À peine libérées des geôles du Châtelet, après une expédition maritime plutôt animée, trois jeunes femmes se retrouvent malgré leur esprit libre et rebelle vendues à de riches colons sur L’îÎe de la Tortue.

Il s’agit non seulement de combler l’ennui des hommes qui vivent sur ce bout de terre au large d’Haïti, mais aussi de repeupler ce modeste territoire que les français viennent d’arracher aux Espagnols. Aider à fonder une famille, assurer un rôle d’épouse, c’est ce que l’on attend de Quitterie choisie par le gouverneur, de Louise prise par le marin Toussaint et d’Apolline, contrainte de rejoindre le boucanier Yuma !

La Promesse de la Tortue - Par Piatzszek et Tieko – Editions Grand Angle / Bamboo
Un décor de rêve mais pas de tout repos pour nos trois héroïnes.

Avant de débarquer, elles s’étaient juré amitié et solidarité avec le secret espoir de revenir un jour en France. Si l’union fait la force, c’est d’abord dans l’esprit des trois captives le plus sûr moyen d’échapper à une condition qu’elles n’ont pas choisie. Mais une fois sur place et au fur et à mesure de la découverte de leur nouvelle vie, les trois héroïnes ont bien du mal à respecter leur promesse. Sur le chemin de leur émancipation, elle vont d’abord rencontrer la suprématie masculine, l’influence des rivalités politiques et diplomatiques, le poids des conventions et de la religion. La route promet d’être longue !

Cette série d’aventure et de flibuste peut certes en rappeler d’autres, ne serait-ce que par son cadre exotique ou par le caractère bien trempé de ces femmes en opposition avec les carcans moraux et sociétaux de leur époque. Résolument modernes et rebelles, elles n’en vivent pas moins des aventures inattendues et captivantes. Le scénario de Stéphane Piatzszek se révèle juste dans les représentations, bien documenté et d’une lecture fluide et captivante.

Pour sa part, Tieko soutient le propos à l’aide d’un graphisme épuré au réalisme maîtrisé qui contribue à entraîner le lecteur à la suite des péripéties de ces trois turbulentes amazones.

Le format généreux, la réalisation soignée et l’indispensable cahier graphique contribuent à rendre cet album séduisant et attractif. L’ensemble fonctionne d’autant mieux que les couleurs de Fabien Blanchott en dépit d’un aspect un peu « carte postale » ont le mérite de rendre cette histoire prévue en trois tomes agréable à lire.

Pas de série maritime sans un beau naufrage !

Si on n’attendait pas ce genre de récit au sein du label Grand Angle, cette nouveauté est plutôt un bonne surprise. Bien évidemment, cette contribution recycle les ingrédients d’un genre connu et reconnu : fiction historique et décors exotiques, aventures maritimes et héroïnes gentiment sexy ! Tout y est !
Une belle manière de sortir du confinement, après tout !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?