Le Chevalier double - Par Modrimane d’après le conte de Théophile Gautier - La Boîte à bulles

1er mars 2014 0 commentaire
  • Adaptation pleine de grâce d'un récit du célèbre auteur du {Capitaine Fracasse} et du {Roman de la momie}. Avec en toile de fond un romantisme inquiet de père de famille, tout autant que des prémices de psychanalyse.

Sage épouse du souverain, la fragile Edwige tombe sous le charme d’un voyageur ténébreux, artiste et vagabond, dont le regard porte autant de charisme que de noirceur. Installé au château, l’étranger divertit et intrigue, et sa compagnie enchante Edwige. Quelque temps après son départ, la jeune femme tombe enceinte. Le roi est ravi, mais bien vite on comprend qui est le vrai père... Et en grandissant, l’enfant ressemble de façon troublante à ce visiteur singulier. Sans avoir dompté ses troubles intérieurs, le prince arrive au pouvoir. Toujours prêt à mener le combat contre les adversaires du royaume, mais guère rassurant pour ses prétendantes...

Le Chevalier double - Par Modrimane d'après le conte de Théophile Gautier - La Boîte à bulles

Théophile Gautier, auteur français du dix-neuvième siècle, a écrit de nombreux contes et nouvelles en plus de ses quelques romans connus. Ce court récit publié en 1840 dans une revue populaire mêle avec brio morale sentimentale et aspects fantastiques et chevaleresques. Mais en explorant les contradictions d’un homme farouchement libre et mystérieux, il va au-delà d’un genre balisé. Et en décrivant cette forme de violence intérieure incontrôlable, il touche du doigt des notions plus profondément étudiées par Freud et ses disciples quelques années plus tard.

En choisissant une forme adaptée à tous les publics, Modrimane (Maud Riemann) donne à ce joli conte de belles couleurs vives. Son trait possède une grande finesse, allant comme un gant à des personnages tout en retenue. Le Chevalier double en BD est aussi un beau travail d’édition, avec sa couverture toilée, ses mots anciens ou savant expliqués en bas de page et la reprise du texte original intégral en fin d’album.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

  Un commentaire ?