Le Mors aux dents – Par Sergio Toppi – Mosquito Edition

28 février 2014 0 commentaire
  • Il existe des chevaux de traits, des chevaux de guerre, des chevaux de course ; des chevaux réels et des équidés légendaires, à cornes ou ailés… Sergio Toppi nous en présente avec virtuosité et humour une vingtaine en action, écrivant de courts textes oniriques qui font contrepoint à ses remarquables illustrations.

Si cet album est signé par l’un des maîtres de la bande dessinées italienne, Sergio Toppi, son travail est bien souvent à classer dans la catégorie « beaux livres ».

Toppi passe ici en revue un galerie équine tantôt historique, tantôt mythologique, faisant défiler des destriers médiévaux au cheval de Troie, d’une statue équestre croulant sous le poids de son cavalier de bronze à un crash de Pégase. Les poèmes, très courts, trois à quatre vers pour la plupart, sont simples, sans prétention, remarquablement plaisants à lire. Les dessins qui leur font face sont d’un onirisme et d’une puissance remarquables, ils forment un ensemble d’une cohérence impeccable.

Toppi aime dans ses albums ces grands dessins remplissant une planche entière, qui servent la narration à la hauteur de la place qu’ils occupent physiquement sur le papier. Il pousse avec ce livre l’exercice à son paroxysme, dans la mesure où chaque duo dessin-texte est une histoire en elle-même, certaines touchantes, d’autres drôles, parfois faciles, ou plus métaphysiques. Le cheval aux proportions absurdes se vengeant de son dessinateur est sans doute l’un des plus parfaits exemples de la limite où Toppi pousse sa réflexion.

Le Mors aux dents – Par Sergio Toppi – Mosquito Edition

L’auteur inscrit cet ouvrage dans la lignée directe d’un Jean Cocteau, et la qualité éditoriale de ce livre agrémenté d’une remarquable préface signée Jean-Louis Roux, guidant de manière particulièrement intelligente la lecture, lui rend pleinement hommage.

(par Gallien Chanalet-Quercy)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?