Newsletter ActuaBD

Le Pierre Bleue - L’Odyssée du Temps, n°2 - Peroz et Graveline (Paquet)

30 août 2002 0 Albums par Patrick Albray
🛒 Acheter
  •  Une bande dessinée réalisée avec le soutien de la Fondation Nicolas Hulot, wouaw! Rares sont les auteurs à avoir pu bénéficier d'un parrainage aussi prestigieux. Quoique... En lisant "La Pierre Bleue", partie pourtant d'une belle idée avec des auteurs motivés, on se demande dans quel guêpier marketing Nicolas Hulot a mis le doigt.

2070, la planète est devenue une mégalopole... Alors que la nature a presque totalement disparu au détriment des technologies, les hommes ont réussi à préserver une petite terre en plein milieu de l’océan : l’île verte. C’est le dernier endroit au monde où l’on peut encore observer des arbres, des animaux, des plantes ou des minerais dans leurs états natures. Seuls les enfants ont le droit d’y séjourner... une semaine de leur vie.

Parmi eux, deux jeunes garçons, Tom et Stel qui, à cause d’une violente tempête lors de leur trajet vers l’île, se retrouvent sur une île. Après un violent tremblement de terre, ils découvrent une jeune fille amnésique, arrivée mystérieusement.

Ils vont alors s’unir pour découvrir cette île étrange, pas vraiment aménagée pour les enfants.

Dans ce deuxième tome, tentant d’échapper aux singes qui les poursuivent, Tom, Stel et Solana se retrouvent soudain en pleine tempête de neige... Que se passe-t-il encore ? Tom émet alors une folle hypothèse qui va pourtant se vérifier : ils voyagent dans le temps !

Et c’est sa Pierre Bleue, ramassée dans la rivière en arrivant sur l’île, qui est responsable de ces changements de temps. Les enfants tentent de faire fonctionner cette incroyable pierre pour rentrer chez eux. Mais la Pierre Bleue intéresse un terrible seigneur, bien décidé à s’en emparer...

Une saga alliant sensibilisation à l’environnement et aventure, que l’on peut également retrouver sur http://www.odysseedutemps.com

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le dossier de presse qui accompagne "L’Odyssée du Temps" donne le ton : ce projet a été initié par une société, "Le sixième continent", qui "place l’enfant au coeur des processus de conception et de création validés par un ensemble d’études marketing et de tests qualitatifs". Bonjour le jargon... Et s’il présente bien un portrait de la scénariste et du dessinateur, c’est le Directeur Général de la Société qu’il interviewe. Pas étonnant, donc, que cet album laisse tellement un goût artificiel : c’est un concept, pas une oeuvre de création. Une succession de rebondissements basés sur la même technique (au pire moment du danger, les enfants plongent ailleurs dans l’espace-temps), qui mènera à la découverte, au quatrième album (car, là aussi, le marketing a fait son oeuvre : les livres ne se terminent pas, il faut acheter le suivant, et le suivant encore, et encore le suivant avant de connaître la fin), au monde des Chumballs, des robots en boule déjà prévus pour être commecialisés, comme pour les Pokemon. On en frémit d’avance...

Lire un extrait

 
Newsletter ActuaBD