Les 30 ans du CBBD

9 septembre 2019 0 commentaire
  • Un anniversaire, cela se fête d'autant plus lorsque l'on atteint l'âge de 30 ans ! Le Musée de la BD de Bruxelles fêtera cet automne ses trois décennies d'existence et proposera pour l'occasion une série d'activités. Voici un petit tour d'horizon des animations proposées, ainsi que des expos en cours, à voir absolument si ce n'est pas déjà fait.
Les 30 ans du CBBD
Voici l’affiche des 30 ans du CBBD, réalisée par Emmanuel Lepage. Celle-ci a été censurée par Moulinsart, suite à la reproduction de la fusée du diptyque Objectif Lune/On a marché sur la Lune
Emmanuel Lepage © cbbd

En cette période de rentrée, s’il ne fallait citer qu’une ville où il faut se trouver lorsque l’on est amateur de BD, c’est à Bruxelles. En effet, la capitale du Plat Pays qui prépare son dixième rendez-vous avec la Fête de la BD, bouillonne d’événements tous aussi intéressants les uns que les autres. Parmi ceux-ci : la célébration d’anniversaire du CBBD.

C’est le 6 octobre 1989 que le Musée de la Bande Dessinée a ouvert ses portes. Situé dans l’un des plus anciens quartiers de Bruxelles, à deux pas de l’Îlot Sacré, de la Grand-Place et du Quartier Royal, le bâtiment qui abrite le CBBD est un superbe édifice Art Nouveau réalisé par Victor Horta en 1906, proposant 4.200 m² de plateaux.

Le musée est géré par l’association sans but lucratif (asbl) “Centre Belge de la Bande Dessinée”, qui est composée de membres francophones et néerlandophones dont la moitié sont issus du monde de la BD. Les présidents de l’asbl ont été successivement Bob De Moor (1984-1992), Jean Van Hamme (1992-2000), Guy Dessicy (2000-2012), puis Ferry Van Vosselen. Jean-Pierre Vanden Branden en est le vice-président. Lieu d’expositions et adresse incontournable du landerneau du neuvième art, le CBBD est aussi un centre de documentation exceptionnel.

Les 30 ans du CBBD

Les festivités des 30 ans du CBBD débuteront le 5 octobre. À cette occasion, le musée appliquera 30% de réduction sur les tickets d’entrée durant tous le week-end. De plus, les personnes déguisées en personnages de bande dessinée pourront entrer gratuitement ces jours-là.

Programme du 5 octobre :

  • 10h30 et 15h : Visites guidées
  • 14h30-16h30 : Conteurs BD
  • 14h30-16h30 : Les ateliers gourmands de la BD
    - Le Menu 3 services de Salva & de Brab (atelier créatif, dès 10 ans)
    - Yasmina et les mangeurs de pommes de terre (W. Mannaert, 6 à 12 ans)
  • 15h : Visite de l’exposition “Emmanuel Lepage, l’explorateur” (en présence de l’auteur)
  • 19h-23h : Bataille de dessin

Programme du 6 octobre :

  • 10h-12h : Conteurs BD
  • 10h30 : Visite de l’exposition “Emmanuel Lepage, l’explorateur” (en présence de l’auteur)
  • 10h30-13h : Jeu BD géant
  • 14h-16h : Fanfare du Meyboom
  • 14h30 : Visites guidées du parcours BD
  • 14h30-16h30 : Quizz BD (sur inscription par équipe)
  • 14h30-16h30 : Atelier textile “FC de Kampioenen”

Précisons par ailleurs que le CBBD sera aussi présent au Parc de Bruxelles, durant la Fête de la BD. Le Musée de la BD vous attendra sur le stand C30 et proposera une exposition photo qui retrace les 30 ans du musée.

La 10ème édition de la Fête de la BD

Marc Wasterlain par ses amis :

Nous vous avions déjà parlé de cette belle exposition consacrée à Marc Wasterlain. “Wasterlain - Les univers d’un raconteur d’histoires” vous propose de (re)découvrir son univers ainsi que ses séries : Docteur Poche, Jeannette Pointu et Les Pixels. Ses amis JC de la Royère et François Walthéry nous parlent du talent -trop souvent sous-estimé- de cet incroyable raconteur d’histoires.

Walthéry : « Marc est un personnage mal utilisé par les éditeurs, qui n’ont rien compris comme d’habitude. Ils lui ont refusé des tas de choses qui étaient pourtant excellentes ! C’est bien simple, à chaque fois qu’on lui refusait un scénario, c’est moi qui le prenait. Je me disais que si on lui refusait un scénario, c’est qu’il était bon. Ce n’est pas une blague ce que je dis ; j’ai récupéré plusieurs histoires de Jeannette Pointu, que j’ai ensuite adaptées pour Natacha ! »

JC de la Royère : « Marc Wasterlain n’a pas eu la notoriété qu’il aurait dû avoir à cause de multiples facteurs ; ce sont des changements de rédacteurs en chef, ce sont des magazines qui s’arrêtent. Il y a eu des éditeurs tels que Casterman, par exemple. Lorsque Marc a débuté chez eux, il avait un rédacteur en chef qui le connaissait. Puis, celui-ci a été remplacé par un supérieur qui le connaissait un peu moins. Puis, il y en a eu un autre qui ne le connaissait pas du tout et ainsi de suite... Vers la fin des années 1980, il y a vraiment eu une crise identitaire au sein des éditeurs de BD. Ce qui fait que les éditeurs ont eu la mauvaise idée d’abandonner leurs collaborations avec lui. C’était une mauvaise décision car Wasterlain est un auteur formidable qui travaille assez vite et fourmille constamment d’idées ! C’est quelqu’un qui aurait pu avoir la même notoriété que Franquin... qui était un fan de Wasterlain, soit dit en passant ! »

L’expo “Wasterlain - Les univers d’un raconteur d’histoires” est encore visible jusqu’au 15 septembre.

Marc Wasterlain
Photo © DR/CBBD

Signé Griffo - Un dessinateur au service des scénaristes

Giacomo C., S.O.S. Bonheur, Samba Bugatti ou encore Sherman, les titres et séries à succès ne manquent dans la carrière de Werner Goelen, dit Griffo. Depuis plus de trente ans, Griffo poursuit son sillon et enchante les lecteurs avec des récits tantôt romanesque, tantôt politique. L’auteur a connu le succès dans la BD à sa seconde tentative, à l’occasion de sa rencontre avec Jean Van Hamme, comme il l’expliquait durant l’entretien qu’il avait accordé à notre directeur Didier Pasamonik :

« J’ai eu beaucoup de chance, et ce, pour plusieurs raisons. La première est d’avoir pu travailler avec un génie comme Jean Van Hamme que je ne connaissais pas du tout à l’époque. Je ne connaissais pas Époxy ni rien du tout de lui, mais l’histoire m’intéressait énormément. La seconde chance que j’ai eue, c’est la publication de cet album au moment du lancement de la collection Aire Libre chez Dupuis. J’ai pu bénéficier de la publicité autour de la collection. Après, quand Jean Van Hamme a connu la renommée qu’on lui connaît, la série a perduré. C’est une suite d’heureuses coïncidences. »

L’expo “Signé Griffo - Un dessinateur au service des scénaristes” est à voir jusqu’au 24 novembre.

Griffo
Photo © DR/CBBD

Le roman des Goscinny

Le roman des Goscinny
Catel © Grasset

Depuis le 3 septembre, la Gallery du CBBD accueille les planches du nouvel album de Catel, intitulé : “Le roman des Goscinny”. Cet ouvrage qui est publié chez Grasset, nous propose une plongée dans la vie de l’immense René Goscinny. De son enfance au sein d’une famille juive d’exilés polonais et ukrainiens à sa consécration à Bruxelles puis à Paris, en passant par ses années new-yorkaises, toutes les grandes étapes de la vie du créateur d’Astérix et du Petit Nicolas -entre autres- nous sont racontés. Notre rédacteur en chef Charles-Louis Detournay reviendra en long et en large sur cet album, parmi l’un de nos coups de cœur de la rentrée, à travers une interview de Catel et de Anne Goscinny.

L’expo “Le roman des Goscinny” est à voir jusqu’au 20 octobre.

Boule & Bill, 60 ans de bonheur au quotidien

On ne présente plus Boule & Bill. Les personnages créés par Jean Roba en 1959 ont conquis trois générations de lecteurs émerveillés par la tendresse et l’humour de ces deux inséparables amis. À l’occasion des 60 ans de la série, le CBBD vous propose depuis le 25 juin une exposition rétrospective sur l’univers de la série et de Roba.

L’expo “Boule et Bill, 60 ans de bonheur au quotidien” est à voir jusqu’au 31 décembre.

Expo "Boule & Bill, 60 ans de bonheur au quotidien"
Photo © DR/CBBD

Voir en ligne : Visitez le site du CBBD

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles

Rue des Sables n° 20
1000 Bruxelles
Tél. : + 32 (0)2 219 19 80
Fax : + 32 (0)2 219 23 76
visit@cbbd.be

Visitez le site de l’association Wasterlain asbl

  Un commentaire ?